Windows Vista : une simple affaire de communication ?

Windows Vista : une simple affaire de communication ?La façade Microsoft semble se lézarder. Malgré des annonces tonitruantes sur Windows Vista avec 140 millions de licences dans le monde et 400000 PC vendus en France chaque mois avec Vista, les utilisateurs continuent de bouder Vista. L’affaire est devenue très sérieuse au point où la firme de Redmond a décidé d’ouvrir un contre-feu sur les qualités « avérées » de Vista. Étonnant quand on sait que le chiffre d’affaires vient de passer à plus de 60 milliards de dollars dont plus de 17 milliards de dollars de profits dégagés !

1er souci : la compatibilité matérielle

C’est dans le registre de la prise en charge de périphériques et de logiciels « anciens ». La rupture  avec le concept de compatibilité ascendante semble avoir été en grande partie consommée avec Windows Vista. Pour certains, Linux prendrait, de façon native, bien plus de plates-formes matérielles que le nouveau Windows serait susceptible d’en accueillir. Officiellement, le nouveau système est compatible avec 9000 applications et 78000 pilotes. L’exigence de performances de Vista est pour l’heure parfaitement incompatible avec l’immensité du parc existant.

2ème souci : Mac OS X

Une étude récente de la société Net Applications Marking Share a montré que le grand vainqueur du désamour des utilisateurs envers Windows Vista est Mac OS X. La part de marché en 2 ans est passéei de 4.29% à 7.94% . De son côté, Windows XP représenterait 71.20% des machines utilisées dans le monde.

3ème souci : des ventes surévaluées et un dollar sous évalué

Les pratiques de ventes liées interdisent de fait aux utilisateurs de demander la livraison de leurs ordinateurs – des portables pour l’essentiel – sans Windows Vista. Les ventes sont dues aux ventes OEM. La sous-évaluation du dollar pose de nombreuses questions sur la réalité de la bonne santé financière de Microsoft. En juin 2007, le cours de la monnaie américaine était à 1,34186 euro; en 2008, il est à 1,55528 euro. La dévaluation est de près de 14%. Cela pondère très sérieusement les 18% de hausse du chiffre d’affaires en 1 an.

Addendum du 30 juillet

HP vient de corroborer officiellement la surévaluation du nombre de licences Windows Vista utilisées.

Windows  / Apple Mac OS X Microsoft Windows Windows Vista 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)