Entre la chaise et le clavier ?

Entre la chaise et le clavier ?La directrice de l’école de Saint-Paul m’a remis un ordinateur portable Pentium 3558 Acer Aspire ES 15, devenu bien trop lent pour une utilisation « normale ». Accessoirement, le système a perdu le son. En effet, Windows 10, sans avoir démarré la moindre application, consommait 3.2 Go RAM sur 3.9 Go disponibles. La consommation CPU, sans bouger le petit doigt, s’établissait à 27%.

Après quelques menus réglages effectués par Autoruns, le système est rapidement retombé à 1.7 Go.

J’ai ensuite découvert que les antivirus Avast et Kaspersky s’exécutaient concomitamment, en plus de Windows Defender. Après leur désinstallation respective, la mémoire est revenue à 1.3 Go, avec une charge CPU de 1%. J’ai continué à désinstaller tout un tas de logiciels Acer, HP, Intel, des jeux préinstallés avec le portable. Durant cette phase, j’ai dû redémarrer le système un nombre de fois incalculable, Windows supportant assez mal la désinstallation de deux applications consécutivement.

J’ai ensuite décidé de m’en prendre à la minimisation des services au travers de la console services.msc ainsi qu’au niveau de la clé HKLM\SYSTEM\CurrentControlSet\Services du registre en passant la valeur Start des services incriminés à 4 (Disabled). J’ai enfin procédé à l’installation de ma logithèque Windows habituelle : Firefox et ses extensions, VLC, LibreOffice, 7zip, Bleachbit, Xnview, Adobe Reader DC.

Évidemment, l’utilisateur

Pour l’essentiel, ce sont les utilisateurs de la machine et leurs installations sauvages à répétition, la multiplicité des usages qui font rendre l’âme au système. Il serait difficile d’incriminer Windows 10.

Windows  / Windows 10