Configuration réseau dans Ubuntu : aurions-nous touché le fond ?

Configuration réseau dans Ubuntu Bionic : aurions-nous touché le fond ?Je vous avoue ma grande « perplexitude » – et il vous faudra une grande dose de « bravitude » – face à la nouvelle configuration réseau initiée à partir de Ubuntu Bionic 18.04.

En présentant la configuration réseau dans la cadre de la formation Linux que je dispense à Caen, je me suis aperçu que Canonical utilisait un système très particulier : netplan. Tu parles d’un plan à la con ? Fini le fichier /etc/network/interfaces. Vous pouvez toutefois y revenir en installant le paquet ifupdown. Désormais, Ubuntu s’appuie sur systemd, ce qui, en soi, n’est pas une mauvaise chose ! Je vous en ai parlé pour OpenSUSE et CentOS.

L’idée qui a dû germer dans le cerveau malingre des ingénieurs Canonical, c’est de faire le plus compliqué possible. Pour configurer votre réseau, vous devrez tout d’abord faire une coup de… info netplan à partir de la ligne de commande pour accéder aux exemples donnés. Vous pouvez aussi aller sur le site internet. Ensuite, vous devrez éditer un fichier yaml dans le dossier /etc/netplan, puis taper en ligne de commande netplan generate pour générer un fichier .network dans /run/systemd/network. Enfin, il vous faudra redémarrer le service systemd-networkd. Vous pouvez aussi, en une seule commande, netplan apply, générer le fichier, puis redémarrer le service. Vous suivez encore ? Non ? Reprenons !

Création du fichier /etc/netplan/10-enp0s3.yaml

Avec mc ou nano ou vi/vim pour les vieux chnoques, créez votre fichier /etc/netplan/10-lan.yaml ou bien éditez le fichier existant /etc/netplan/00-installer-config.yaml :

network:
  version: 2
  renderer: networkd
  ethernets:
    enp3s0:
      addresses:
        - 192.168.1.151/24
      nameservers:
        search: [dba.local]
        addresses: [192.168.1.100]
      routes:
        - to: default
          via: 192.168.1.1

Attention à l’indentation ! rantanplan netplan ne supporte pas la tabulation. On se croirait revenu au temps du… COBOL !!!

Si vous voulez du Dhcp, le fichier existant /etc/netplan/00-installer-config.yaml fera l’affaire !

network:
  version: 2
  renderer: networkd
  ethernets:
    enp3s0:
      dhcp4: true

Génération du fichier .network

Une fois le fichier yaml sauvegardé, générez le fichier .network à l’aide de la commande :

netplan generate

La commande a créé le fichier /run/systemd/network/10-netplan-enp0s3.network… classique qui s’auto-détruira et s’auto-régénera au reboot !

[Match]
Name=enp0s3

[Network]
Address=192.168.1.151/24
DNS=192.168.1.100

[Route]
Destination=0.0.0.0/0
Gateway=192.168.1.1

Redémarrage du service systemd-networkd

En clap de fin, vous devrez redémarrer le service systemd-networkd :

systemctl restart systemd-networkd

Ce sera tout pour aujourd’hui !

Ubuntu / , ,