Mesurer avec Wikipédia la popularité des distributions Linux

Je vous ai déjà parler par le passé des outils de mesure de la popularité des distributions Linux, des langages informatiques ou des bases de données.

En écoutant Jérôme Fourquet parler de son dernier livre consacré à la France d’aujourd’hui, j’ai appris par le plus grand des hasards que Wikipédia disposait d’un outil de mesure de la consultation :

Popularité des distributions Linux

Je n’ai jamais cru aux données de popularité fournies par Distrowatch dont le seul intérêt est de mettre en avant des distributions exotiques. C’est d’ailleurs tout le charme irrésistible de ce site.

Sur la version française de Wikipédia, le classement donne le résultat suivant :

  1. Ubuntu
  2. Debian
  3. Linux Mint
  4. CentOS
  5. Red Hat
  6. Fedora

En cumulant Ubuntu, Debian et Linux Mint, on arrive à 20198 consultations lors du dernier mois, contre 8685 à CentOS, Red Hat et Fedora. Du 232 pour 100.

Statistiques des consultations des pages françaises de Wikipédia relatives aux principales distributions Linux

Sur la version anglaise, le classement est légèrement différent :

  1. Ubuntu
  2. Debian
  3. CentOS
  4. Red Hat
  5. Linux Mint
  6. Fedora

Le monde DEB en octobre 2021 cumule 199959 consultations, là où le monde RPM stricto sensu en représente 98052. Du 203 pour 100.

Statistiques des consultations des pages anglaises de Wikipédia relatives aux principales distributions Linux

Linux  / Linux