Documentation Squid

Documentation SquidPrésent dans toutes les distributions Linux, Squid est devenu la solution de référence en termes de proxy. Un proxy tel que Squid est un serveur mandataire, mandaté pour effectuer les requêtes HTTP et FTP. Simple d’installation, il vous permettra avant tout d’économiser de la bande passante sur le trafic HTTP et FTP, par la mise en cache des pages visitées. Couplé à SquidGuard, il vous préviendra du cyberglandage qui sévit notamment parmi les cadres des entreprises françaises, mobilisés par la gestion de leur portefeuille boursier, ou parmi les utilisatrices, plus intéressées par les recettes de cuisine ou les voyages aux Canaries. ;+) Faut bien qu’ils s’occupent ! Accessoirement, il vous permettra de sécuriser vos utilisateurs avec les blacklists appropriées.

Sites de documentation sur Squid

Même si la mise en œuvre du proxy Squid est extrêmement simple sous Linux, vous aurez besoin d’une solide documentation (ou d’un bon formateur) pour en tirer toute la substantifique moelle ! La plupart des liens ci-dessous font référence à des contenus écrits en langue anglaise :

Un paramètre noyau Linux pour les serveurs Squid très sollicités

Dans la FAQ, vous pourrez apprendre qu’il peut être intéressant pour des proxy Squid très sollicités à passer le paramètre noyau kern.maxfilesperproc à la valeur 8192 au niveau du fichier /etc/sysctl.conf.

Une fois le paramètre modifié, tapez sysctl -p au niveau de la ligne de commande !

Squid /