Xfs : pas de possibilité réelle de retailler !

Même si le système de fichiers Xfs est un des plus rapides, je vous enjoins à prendre quelques précautions avant de l’employer.

Multi-boot

Sur mon ordinateur portable que j’utilise pour la formation, j’ai besoin à la fois d’un système Linux et d’un Windows Server en multi-boot pour balayer le spectre de mes interventions qui vont de PowerShell à GLPI en passant par Oracle Database, SQL Server, PostgreSQL ou MySQL. J’en passe et des meilleurs ! ;+)

GParted n’y peut pas grand chose !

Xfs : pas de possibilité réelle de retailler !J’ai donc eu l’imprudence d’installer une Fedora 23 en multiboot dans la partition étendue en Xfs. J’ai ensuite voulu la réduire avec GParted. J’avais oublié que cela était tout bonnement impossible. Agrandir le Xfs, oui… Le réduire, non !

Retour donc en LVM Ext4

Entre nous, quel intérêt peut avoir ce système de fichiers alors que la majorité des Linux en production sont désormais virtualisés sur des infrastructures VMware ! Je ne comprends même pas que Xfs, sur ce plan, constitue un régression vis à vis de Ext4. Je me vois donc contraint de réinstaller une Fedora Server 24 en mode LVM en ext4, si je veux disposer de toute la souplesse nécessaire dont j’ai besoin pour une machine de formation.

Le meilleur pour la fin

Oui, Linux, ça peut être particulièrement pénible.

Linux  / Ext4 Fedora Formateur Fedora Formateur Linux Linux LVM Xfs 

Commentaires

Salut, une régression si on veut. Je ne me souviens pas avoir eu besoin de réduire une partition ext4… L’écrasante majorité des modifications sont des augmentations de la taille. Au pire, on crée un nouveau disque et on migre dessus.

Oui mais les quotas marchent très bien sous XFS, c’est d’ailleurs le seul (?) qui permet de mettre des quotas par défaut.

Bonjour,
en fait à chaque utilisation son filesystem, pour le commun des mortel ça mettra de l’ext4.
Xfs apporte d’autre avantage dans d’autre domaine d’utilisation, par exemple moi j’utilise pas mal zfs sur des hyperviseur kvm on mettant ma vm dans un dataset.

Non Linux c’est pas pénible c’est juste modulable à souhait, peut être trop, mais quand on voit dans quoi c’est utilisé de la machine à café au supercalculateur en passant par le spatial. ;-)

@Cedric

Sans oublier le téléphone mobile.

En plus des commentaires ci-dessus (xfs pour stockage pro, quotas), si tu as tout plein de fichiers (ton nombre d’inodes explose), alors xfs a ses avantages.
Pour une machine perso… je ne vois pas l’intérêt (ou pour des tests).

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)