Lire un Dvd légal sur Linux Ubuntu Jaunty

Inutile de prendre de haut les questions des utilisateurs ! Quand ils rencontrent un problème, c’est qu’il existe.

Ce soir, je fus interpellé par le fils de ma femme, Geoffrey, dans l’incapacité sur la Kubuntu Jaunty que je lui ai installée de lire le moindre Dvd « légal ». J’ai cru au départ à un dysfonctionnement de mon lecteur. J’ai même cru à des rayures supposées.

Au final, j’ai dû ramer et ramer sec !

  1. Télécharger la clé d’authentification du dépôt Medibuntu.
    wget -q http://fr.packages.medibuntu.org/medibuntu-key.gpg -O- | sudo apt-key add –
  2. Ajouter la ligne suivante à votre fichier /etc/apt/sources.list
    deb http://packages.medibuntu.org/ jaunty free non-free
  3. Mettre à jour : apt-get update
  4. Installer la bonne librairie : apt-get install libdvdcss2

Faut-il que nous soyons à ce point stupides pour continuer à utiliser Linux ?

Sources : Dépôts Apt, Dépôts Jaunty

Ubuntu  / Dvd Linux Ubuntu Server LTS 

Commentaires

Il y a un rapport de bogue sur ce problème sur Launchpad (et aussi sur d’autres distributions), rapporté également chez Gnome. Il semble que le problème soit pris en compte actuellement.

Ce n’est pas le problème que le DVD soit « légal » (c’est-à-dire acheté légalement). Les DVD sont protégés contre la lecture par un logiciel non autorisé, donc il faut une bibliothèque permettant (plus ou moins légalement) de casser la protection pour lire le DVD avec le logiciel de son choix (et sur le système de son choix).

Faudrait-il que nous soyons à ce point stupides pour accepter un système qui décide à notre place de comment et avec quels outils nous sommes autorisés à lire nos DVD achetés légalement :) ? Devrions-nous accepter qu’on nous dicte jusqu’à nos comportements, les logiciels et systèmes d’exploitation que nous avons le droit d’utiliser ?

Bon après je ne sais pas si c’est normal que la dépendance vers libdvdcss2 ne soit pas automatiquement installée avec les logiciels de lecture de DVD, je me souviens que c’était comme ça dans certaines distributions justement à cause du problème légal de craquage de la protection des DVD.

Il me semble vaguement me souvenir que le résultat d’un procès ne définissait pas cette utilisation d’un logiciel visant à contourner une protection comme illégale et que ça pourrait servir de jurisprudence, mais je ne voudrais pas dire de bêtises… on n’est pas très loin des questions de la loi DADVSI sur le contournement des « mesures techniques de protection ».

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)