Sauvegarde via rsync et Ssh

Sauvegarde via Rsync et SSHPour synchroniser le contenu de deux machines, la commande rsync associée à SSH est particulièrement recommandée.

Pré-requis

Vous devez avoir installé sur vos deux machines les paquets :

Sur les environnements Red Hat like, pensez à désactiver selinux en passant la directive SELINUX à disabled au niveau du fichier /etc/selinux/config. Pour que la modification soit prise en compte, vous devez taper à partir de la ligne de commande : setenforce 0.

Création du jeu de clés

Le jeu de clés privée/publique se crée à l’aide de la commande ssh-keygen. Sur le serveur (dans l’exemple, celui qui reçoit), réalisez les commandes suivantes :

mkdir /root/.ssh
cd /root/.ssh
ssh-keygen
cat votre_cle_publique > authorized_keys

La clé privée doit être récupérée sur le poste client dans le répertoire de votre choix  (/root/.keys dans l’exemple) à l’aide de la commande scp :

scp root@adresse_ip_serveur:/root/.ssh/votre_cle-privee /root/.keys

 Configuration du service SSH au niveau du serveur

Sur le serveur, au niveau du fichier de configuration /etc/ssh/sshd_config du démon Ssh, vous devez décommenter différentes lignes :

RSAAuthentication yes
PubkeyAuthentication yes
AuthorizedKeysFile .ssh/authorized_keys
PasswordAuthentication no

Vous devez ensuite, après avoir sauvegardé les modifications, prendre en compte le changement de la configuration au niveau du service à l’aide de la commande : service sshd reload (service ssh reload sur Debian). Dès lors, la seule manière de vous connecter est de disposer de la clé privée générée préalablement au niveau du poste client (cf. ci-dessus).

Copie de répertoire via rsync

Grâce à l’option -c, seuls seront transférés du client vers le serveur les fichiers qui ont été modifiés ou ajoutés. Pour la compréhension de la commande rsync, vous disposez d’une aide très fournie sous Linux (rsync –help|more).

rsync -e "ssh -i chemin/votre_cle-privee" -a -A -X -c -z --compress-level=9 chemin/* root@adresse_ip_serveur:chemin

 Du fait de la génération des clés, vous n’avez pas besoin de vous authentifier par la saisie d’un mot de passe ! L’utilisation des paramètres  -z –compress-level=9 minimise la consommation de la bande passante au cours du transfert des fichiers.

Linux  / Formateur Linux Formateur SSH OpenSsh Rsync SSH ssh-keygen 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)