Reparlons du bureau Linux pour la dernière fois.

C’est un sujet qui a le mérite d’occuper nos longues soirées d’hiver. Le paradoxe est de continuer à en parler, alors qu’à titre personnel, j’ai fait un apt-get install windows, depuis le 5 janvier 2010. Mon sentiment personnel est que Linux n’est pas fait pour la station de travail. Désormais, je me fous des interfaces graphiques, du fait que je travaille exclusivement sur des environnements serveur !

Reparlons du bureau Linux pour la dernière fois.Par le passé, cela ne m’a pas empêché, à titre professionnel, de déployer le bureau KDE avec Kubuntu et openSUSE en entreprise et à Saint-Pierre Informatique. Récemment, j’ai choisi Xubuntu pour des machines que j’ai mises à disposition dans les écoles et dans les associations du pays Brionnais grâce à de gentils donateurs.

En 2012, j’écrivais que Gnome – puis Unity – avait fait perdre Linux sur la station de travail. Cette interface, à mille lieux du bureau Windows, est à l’origine du désamour des utilisateurs sur Linux. Je me souviens d’un de mes anciens stagiaires qui s’était fait virer comme un malpropre de la boîte où il avait déployé le bureau Gnome. Le nouveau directeur exigeait une interface « standard » pour les utilisateurs. Et c’est Windows qui aura gagné à la fin !

Bien avant l’interview de Linus Torvalds en décembre 2018, j’ai indiqué qu’Android était devenu l’interface la plus utilisée et qu’elle viendrait à se substituer aux bureaux Linux existants. Je ne savais que le créateur de Linux était un de mes fidèles lecteurs ! ;+) Plus récemment, j’évoquais même la probable mort du navigateur, face au déferlement d’applications installées sur les smartphones et tablettes des utilisateurs.

Des articles pour vous embrouiller davantage !

J’espère que ces quelques articles vous éclaireront quant au choix de votre distribution Linux. Vous aurez compris que ce sujet m’a toujours beaucoup occupé. Très inutilement, à vrai dire. Aujourd’hui, tout cela est un peu derrière moi.

Linux  / Gnome Kde XFCE 

Commentaires

Comme j’ai lu les conditions d’utilisation de Windows ou du moins une partie suffisamment large pour savoir que je n’y agrée pas, il m’a fallu me rabattre sur un bureau sous Linux, ne vous en déplaise.

@Suske

Regardez bien ce qui sort de votre PC, surtout si vous surfez avec Chromium ou l’un de ses affidés.

Je déploie Linux dans nos écoles. J’utilise Windows à titre personnel. J’essaie juste d’avoir des critères objectifs, sans représentation idéologique particulière. C’est pas facile tous les jours. ;+)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)