Racketiciel : profits, conservatisme et beaufitude

Face à la richesse fonctionnelle et la convivialité de distributions Linux telles que Kubuntu, Mandriva, OpenSuse, rien ne justifie l’emploi systématique de Windows pour la majorité des utilisateurs. La vente forcée ou racketiciel représente un surcoût de 300 euros par machine dans le meilleur des cas. Ce n’est pas rien pour des gens dont l’informatique est un besoin avant d’être une passion !

Ce que je remarque sur les commentaires autour d’un article paru sur Zdnet sur ce thème, c’est que la majorité des personnes qui critiquent Linux ne le connaissent même pas ou l’ont connu dans un temps ancien. En 6 mois, l’évolution de Linux peut revêtir des aspects spectaculaires. En fait, leurs réactions sont avant tout purement défensives et conservatrices. Dommage !

Il y a aussi de plus en plus d’ayatollahs du libre qui stigmatisent l’insécurité des plates-formes Windows, alors qu’elles sont surtout le fait de la méconnaissance des utilisateurs et des administrateurs. J’aime à dire que, pour les utilisateurs Windows, le système qu’ils maîtrisent le moins, est celui qu’ils utilisent le plus.

Linux  / Formateur Linux Linux Mandriva OpenSuse 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)