Panthéon et Deepin : deux forks GNOME de plus !

J’ai toujours cru que la multiplication des forks indiquait la mort lente et progressive d’un projet ! D’autres pensent l’inverse. Je reste convaincu que c’est cet essaimage inutile qui explique l’échouage en eaux profondes du bureau Linux ! J’avais même écrit en 2012 que GNOME avait fait perdre la station Linux. J’ai peur, une fois de plus, d’avoir eu le tort d’avoir raison trop tôt. ;+)

Panthéon et Deepin : deux forks GNOME de plus !En tout cas, une chose est sûre. Le bureau Linux est en train de s’atomiser un peu plus chaque jour. Cela ne facilite pas son adoption. Nous en sommes à combien de bureaux pour 2% d’utilisateurs au juste ? KDE, GNOME, Xfce, LXDE, LXQt, Razor-Qt, Elokab, Cinnamon (un fork de GNOME 3), Mate (un fork de GNOME 2) , UKUI (un fork de Mate) Budgie, Unity (abandonné par Canonical), Enlightenment, etc. Et maintenant Panthéon (apparu dans Elementary OS, un fork de GNOME 3) et Deepin (un fork de GNOME 3) ! Vous suivez encore ? GNOME et KDE seraient en train de travailler de concert à la standardisation le bureau Linux. J’espère juste qu’il n’est pas trop tard !

En ce qui me concerne, sur les stations de travail que j’installe dans les associations et les écoles, je continue de déployer de la Xubuntu et donc Xfce. A titre personnel, j’ai une préférence pour Mate.

Linux  / Gnome