openSUSE Tumbleweed sur mon Raspberry Pi 3

openSUSE Tumbleweed sur mon Raspberry PiComme je ne suis pas parvenu à accéder à la Fedora 28 sur mon RaspBerry Pi 3, j’ai dû chercher une autre solution. Je ne comprends pas comment Fedora et ses développeurs peuvent à ce point négliger leur distribution pour ARM. Elle est pourrie !

J’avais, en dehors de Fedora, quatre autres solutions :

Après avoir essayé Fedora, Raspbian et openSUSE, j’ai décidé de partir pour le caméléon, même si je dois reconnaître une plus grande vélocité à la Raspbian.

Écrire l’image openSUSE sur la SD du Raspberry

Après avoir branché sur mon système Windows mon adaptateur USB dans lequel j’avais inséré la micro SD, j’ai utilisé Etcher pour graver l’image de openSUSE Tumbleweed LXDE. La présence de l’interface graphique m’a permis de très vite configurer la distribution.

Booter le Raspberry Pi avec openSUSE

Le boot du Raspberry se fait en mode graphique et c’est extrêmement lent. Le mot de passe du compte root est par défaut linux. J’ai ensuite exécuté YaST (yast services-manager) pour minimiser les services et booter en mode texte. De ce fait, la mémoire consommée par mon système Linux est de 60 Mo environ.

Le partitionnement du RaspBerry Pi

Le système prend plus de 3 Go, du fait de la présence de la couche graphique.

localhost:~ # df
Filesystem 1K-blocks Used Available Use% Mounted on
devtmpfs 326744 4 326740 1% /dev
tmpfs 490052 0 490052 0% /dev/shm
tmpfs 490052 596 489456 1% /run
tmpfs 490052 0 490052 0% /sys/fs/cgroup
/dev/mmcblk0p2 14787108 3357552 10658596 24% /
/dev/mmcblk0p1 16334 4656 11678 29% /boot/efi
tmpfs 98008 0 98008 0% /run/user/0

La fraîcheur de Linux openSUSE Tumbleweed

Tumbleweed est une rolling release, ce qui nous assure d’un état de grande fraîcheur des paquets.

OpenSuse  / Formateur openSUSE OpenSuse Raspberry Pi 3 

Commentaires

Personnelement je suis très fan d’alpine linux pour ma raspberry. D’un point de vu conso au boot c’est TRES light (environ 20mo mais faudrais reconfirmer mon info) et en terme d’occupation disque pour le systeme c’est tout aussi ridiculement bas, on doit etre autour de 40mo a l’installation si c’est pas moins.

L’installation et l’administration d’une alpine sont moins conventionnels que les autres distribution linux, parcontre les caracteristique de la distrib en font a mon avis un choix par defaut dès qu’on parle de systèmes a ressources limitées comme le raspberry pi.

@Julien

Je viens d’installer une Raspbian sur un vieux Raspberry. Elle consomme 20.1 Mo.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)