Minimiser la consommation mémoire de Mageia

L’un des facteurs de performance d’une base de données relationnelle sur une machine Linux, où elle est dédiée, est de disposer de la plus grande quantité de mémoire possible.

Désactiver le démarrage en mode graphique

Sur un serveur, on ne laisse pas s’exécuter l’interface graphique. Le mieux serait peut-être de ne pas l’installer au préalable.

rm -f  /etc/systemd/system/default.target
ln -s /lib/systemd/multi-user.target /etc/systemd/system/default.target

Minimisation des services

Sur Mageia, il n’existe pas de version « server » comme le proposent aujourd’hui Ubuntu et Fedora. C’est bien dommage. Du coup, vous allez devoir jouer du systemctl (systemctl stop nom_du_service;systemctl disable nom_du_service) ou du ntsysv – ou les deux – pour minimiser votre consommation mémoire.

Au final, il doit vous rester uniquement les services suivants :

chronyd.service
crond.service
getty@tty1.service
network.service
sshd.service
systemd-journald.service
systemd-udevd.service
user@0.service

55 Mo au final consommés par Mageia

La consommation de la Mageia 6 exécutant chronyd et sshd atteint à peine les 55 Mo, comme le montre la copie d’écran ci-dessous.

Minimiser la consommation mémoire de Mageia

Mageia  / Formateur Linux Formateur Mageia Formateur MariaDB Linux Mageia MariaDB 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)