Installation de Manjaro (Arch Linux)

Cela fait plusieurs mois que je voulais tester Arch Linux. Ce que je ne savais, c’est que son mode d’installation se faisait à partir de la ligne de commande, à la manière de la Gentoo. Du coup, je me suis rapatrié sur Manjaro, qui propose un installeur graphique. J’ai choisi la version Xfce de la Manjaro.

Installation en mode graphique

Après avoir démarré sur l’image ISO, Manjaro propose d’installer Arch en mode graphique à partir de l’installeur Fringilla. L’installation est extrêmement simple et rapide.

Installation de Manjaro (Arch Linux)

La gestion des paquets avec pacman

La mise à jour de la distribution se fait à l’aide de la commande :

pacman -Syu

La recherche de paquets

Elle se fait avec la commande :

pacsearch abiword

Installation de paquets

Pour installer abiword :

pacman -S abiword

Paquets installés

Pour savoir si Firefox est installé sur votre Manjaro :

pacman -Q|grep firefox

Recherche d’un paquet dans les dépôts

pacman -Ss|grep krita

Mon sentiment

La fraîcheur des paquets de Manjaro et de Arch Linux, l’absence de démon SSH après l’installation, la présence d’Adobe Flash Player indiquent qu’il s’agit de distributions plutôt réservées à la station de travail. La consommation mémoire atteignait, sous l’environnement graphique, 246 Mo. La présente d’un gestionnaire de paquets en mode graphique, pacman-manager, simplifie la vie de l’utilisateur. Comme dans les autres systèmes, la gestion des services est assurée par systemd !

Pour tout dire, Manjaro me semble fort sympathique.

Documentation Arch Linux

Linux  / Arch Linux Formateur Linux Linux Manjaro