Forcer un fsck sur une partition boot Xfs

J’ai eu la mauvaise surprise de voir que ma partition de boot de mon serveur Linux était à 100% d’occupation. Or, sur 16 Go, je n’avais pourtant que 4.5 Go réellement occupé. J’ai donc assez vite compris qu’il y avait nécessité de forcer un fsck au boot de la machine, afin de récupérer de la place sur la partition /dev/sda1.

Forcer un fsck sur une partition boot Xfs

Modification du fichier /etc/fstab

Mettez une valeur supérieure à zéro dans la dernière colonne au niveau de la ligne relative à la partition concernée /dev/sda1.

/dev/sda1 / xfs defaults 0 1
/dev/sda2 swap swap defaults 0 0
/dev/sda3 /home xfs defaults 0 1

Modifier les paramètres de lancement du noyau

Il faut ensuite que vous modifiez le fichier /boot/grub2/grub.cfg au niveau de la ligne préfixée par set default_kernelopts en y ajoutant les paramètres fsck.mode=force et fsck.repair=yes, comme suit :

set default_kernelopts="root=UUID=a5adf89e-04f5-44ba-b841-f4fcf4388600 ro nomodeset biosdevname=0 net.ifnames=0 rhgb quiet fsck.mode=force fsck.repair=yes"

Lors du redémarrage, s’exécuteront les services systemd-fsck-root.service et systemd-fsck@.service.

NB En rebootant, j’ai retrouvé l’intégralité de l’espace que j’avais perdu.

Linux  / fsck