Upgrade Fedora : 17 longues minutes d’attente !

Fedora 30 point le bout de son nez. Elle est attendue le 30 avril !

Ugrade vers Fedora 29

Ce matin, la mise à jour de ma Fedora 28 en 29 s’est passée sans encombre. J’ai commencé d’abord à faire la mise à jour de la 28. Il était 5 h 43.

dnf upgrade --refresh

Et contrairement aux autres fois, je n’ai pas rebooté après la mise à jour ! J’ai ensuite vérifié que la dernière version du plugin DNF de mise à jour était présent :

dnf install dnf-plugin-system-upgrade

Ensuite, j’ai lancé l’upgrade :

dnf system-upgrade download --releasever=29

Puis, l’angoisse a commencé, après que je lance le reboot. Il était 5 h 50.

dnf system-upgrade reboot

C’est à 6 h 07 que j’ai pu reprendre la main avec PuTTY. Le serveur est toutefois devenu pleinement fonctionnel à 6 h 11 après un nettoyage de fichiers de configuration Apache ajouté dans le répertoire /etc/httpd/conf.d/ et /etc/php-fpm.d/ comme à chaque mise à jour. Et j’ai pensé, cette fois, à exécuter mysql_upgrade. Le blackout a duré un peu plus de 20 minutes, soit près de 0.004% de temps d’indisponibilité.

Nettoyage de paquets

J’ai nettoyé les paquets superflus, restés de l’installation précédente !

dnf clean all

J’ai ensuite nettoyé les noyaux 4.20.11 et 4.20.14 de la Fedora 28.

dnf remove $(rpm -qa|grep -P "^kernel(-[a-z]+)?-4\.20\.11-")
dnf remove $(rpm -qa|grep -P "^kernel(-[a-z]+)?-4\.20\.14-100\.fc28\.")

J’ai enfin nettoyé les scories des anciennes versions de Fedora :

dnf remove $(rpm -qa|grep -P "\.fc2[0-8]\.")

Versions des paquets sur Fedora 29

Je dispose de 934 paquets installés. La fraîcheur de la Fedora 29 me permet d’utiliser sur mon serveur LAMP  :

Ressources consommées

A 6 h 40, après avoir vérifié que tout fonctionnait bien, ma Fedora 29 consomme 1.32 Go de mémoire.

Upgrade Fedora : 17 longues minutes d'attente !

Fedora  / Formateur LAMP Formateur Linux Lamp 

Commentaires

Le temps de reboot (5h50->6h07) : fsck automatique de la partition / après un nombre max de jours sans l’avoir réalisé ?

@fsck

Il s’agit surtout de l’installation des paquets précédemment téléchargés et de la mise à jour de la distribution. 17 minutes pour un fsck sur un SSD…

NB Vous utilisez Fedora ? Pour ma part, très précisément depuis 2004.

Je n’utilise pas Fedora mais Archlinux et Debian. Je ne savais pas que Fedora installait ses packages après le reboot. Sur les distributions que j’utilise, les packages sont tous installés entièrement avant reboot, le reboot est donc rapide (le temps normal d’un reboot) sauf dans le cas d’un fsck, ce qui arrive souvent sur un serveur qui n’est que très rarement rebooté.

Il n’était pas indiqué que vous utilisiez un SSD. Je n’essayais que de vous aider à trouver une idée à la raison de ce temps…

@fsck

J’aime bien que les gens m’aident quand ils savent de quoi ils parlent, en général ! ;+)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)