Le Desktop Linux : Monsieur 2 %

Lorsque Linus Torvalds déclarait récemment que Linux n’avait pas encore conquis la station de travail, il s’agissait là d’un doux euphémisme. A 2% de part de marché, il n’y a pas là franchement de quoi se réjouir ! Avec Mint, Fedora ou OpenSUSE, ce ne sont pourtant pas les distributions Linux qui manquent pour occuper ce segment de marché. Vous êtes respectivement 20% et 13% à utiliser Linux et Mac OS X pour accéder aux contenus de ce site !

Mon choix personnel

Si j’ai abandonné Linux en janvier 2010 en réalisant un apt-get install windows-7, c’était à l’époque par lassitude de devoir – à chaque problème rencontré – arpenter des forums de discussion souvent très inutiles. J’en avais marre de la bricole. J’avais besoin d’un système qui marche ! Mais il y avait une raison beaucoup plus profonde à tout cela. Fonctionnalité retirée de Netfilter en 2005 avec la version 2.6.14 du noyau pour des raisons de performance, nous n’avions pu la possibilité de filtrer les paquets par process au niveau d’Iptables. J’avais utilisé jusqu’en 2010 des solutions de substitution à l’efficacité plus que douteuse telle que Fireflier. Depuis, nous sommes toujours orphelins d’une console du même type que celles présents dans Windows et Mac OS X !

Le Desktop Linux à 2 % ?!Le seul outil de substitution que je pourrais utiliser sous Linux, sans toutefois disposer de la même précision que sous Windows ou MacOS X avec la complexité en plus, c’est AppArmor présent dans OpenSUSE et dans Mint. SELinux, quant à lui, reste une immonde usine à gaz ! Je vous incite vivement à lire Linuxfr.org sur ce sujet. J’y avais conclu que Linux n’était pas fait pour la station de travail.

Au cas où vous auriez un peu de temps à perdre, je vous incite à lire mes différents articles sur ce sujet et les commentaires qui les agrémentent. Vous y lirez notamment : « Honnêtement je ne vois pas l’intérêt réel de filtrer par processus. » Ou encore : « Les firewalls applicatifs c’est une très mauvaise idée. » Certains devraient aller d’urgence élever des chèvres aux côtés de José Bové sur le plateau du Larzac, lorsqu’il en aura fini avec son mandat de député européen !

Autre éclairage : Mandatory Access Control

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Linux  / Fedora Formateur Fedora Formateur Linux Formateur openSUSE Linux Linux Mint OpenSuse 

Commentaires

J’avais lu tes billets et merci pour cette piqure de rappel..Néanmoins j’ai toujours un desktop sous Mint(lmde et Debian avec gufw+quelques p’tites règles)et j’incite toujours les gens a passer sur Linux au lieu de préférer 10 et toute cette télémétrie, ils sont ravis et le firewall est de toute façon du charabia pour eux, je fais erreur ?

@Jean

C’est vrai, y compris sur Windows !

Bonjour,
Tout cela me conforte dans ma résolution de ne pas investir du temps pour la grande « boite à outils » qu’est Linux…
J’ai tenté plusieurs fois de l’installer mais découragé par la multitude de paquets à gérer !
Je le compare volontiers à un puzzle et comme je n’aime pas du tout ce jeu…basta !
Pour ma part, Windows 7 est une version idéale pour profane et pro tout court.

@antra

Je vais repasser à Linux d’ici le 15 novembre, date de la sortie de Fedora 25. J’ai enfin trouvé ma solution de filtrage de paquets.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)