Gérer les dépôts Yum sous CentOS

Vis à vis de son concurrent apt sous Debian/Ubuntu, yum, l’utilitaire de gestion de dépôts sous Red Hat, Centos ou Fedora, a longtemps été considéré comme la 2e roue du carrosse et accessoirement une source d’instabilité.

Installation des plugins yum-priorities et yum-protectbase

Avant d’effectuer une mise à jour de votre système, installez au préalable les deux plugins yum-priorities et yum-protectbase à partir de la ligne de commande en mode root : yum install yum-priorities yum-protectbase

Éditez ensuite le fichier /etc/yum.conf et ajoutez-y :

priority=99
protect=1

Le paramètre priority peut prendre les valeurs allant de 1 pour les dépôts les plus sûrs à 99 pour les dépôts les moins sûrs.  Quant au paramètre protect, en le passant à la valeur 1, cela signifie que les paquets ne peuvent pas faire l’objet de mises à jour par d’autres paquets appartenant à d’autres dépôts.

Vous pouvez ajouter au fichier /etc/yum/pluginconf.d/priority.conf la ligne suivante :

check_obsoletes=1

Ce paramètre permet de choisir des paquets plus récents malgré une priorité plus faible au niveau du dépôt. C’est à double tranchant.

Mise en place des dépôts stables

Parmi les dépôts figurant dans la liste proposée par le Wiki Centos, je vous recommande d’ajouter à votre distribution les dépôts suivants avec des priorités décroissantes :

Les dépôts sont installés ou à installer dans le dossier /etc/yum.repos.d/ de votre distribution.

Les dépôts du père Denis

Comme je sais que vous n’avez pas de temps à perdre, vous pouvez aussi récupérer à partir de l’archive que je vous ai mise à disposition la liste des dépôts « stables » dûment paramétrés.

Merci, en retour, de me faire part de vos observations !

CentOS  / Centos Repositories Yum