Autologin – Autologon Linux avec mingetty

Editez le fichier /etc/inittab avec votre éditeur favori (vi ? mc ?).

Sous Fedora Core 5

Au niveau des lignes où figurent /sbin/mingetty tty1, completez de la manière suivante /sbin/mingetty –noclear –autologin root tty1 si vous souhaitez vous connecter automatiquement en mode root. Même si le compte root dispose d’un mot de passe, vous n’aurez pas à le saisir au niveau de la connexion à la console. Vous disposez en standard de 6 consoles. Exécutez alors la même opération pour tty2, tty3, tty4, tty5, tty6. Il faut être en mode 3 au niveau du initdefault.

Sous Debian, Ubuntu

Installez le package mingetty à l’aide d’Adept, Synaptic en mode graphique ou apt-get, aptitude, dselect en mode texte. Remplacez alors, par rapport à la Fedora, /sbin/mgetty par /sbin/mingetty. L’affaire est entendue. Dans mon test, j’avais désactivé le service Kdm (Xdm) avec sysv-rc-conf que vous devez installer au préalable avec Adept afin de démarrer en mode texte. C’est d’ailleurs le seul intérêt dans la mesure où l’autologon existe directement sous Kde.

Sous Kubuntu Edgy Eft 6.10

Depuis la mise en oeuvre de UpStart, la configuration de la console tty1 se fait à partir du fichier /etc/event.d/tty1. Ainsi pour l’autologon, éditez ce fichier et remplacez la ligne :

respawn /sbin/getty 38400 tty1

par

respawn /sbin/mingetty –noclear –autologin root tty1

Linux  / Formateur Linux Linux 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)