Installation de GLPI 9.1.6 sur Linux Fedora Server 26

L’un des intérêts à choisir Linux Fedora Server comme distribution serveur est la fraîcheur des paquets GLPI / FusionInventory.

Une distribution mise à jour

Après avoir installé Linux Fedora Server, faites-en la mise à jour :

dnf update

Paquets de confort

Quelle que soit la distribution utilisée, j’installe toujours le paquet mc, que que je préfère à cette bouse de vi ou vim. Pour les Linux Red Hat Like, j’y ajoute ntsysv pour la désactivation des services inutiles :

dnf install mc ntsysv

Désactiver SELinux

C’est une des 1ères choses que je fais sur mes distributions Linux Red Hat, CentOS et Fedora. Éditez le fichier /etc/selinux/config et passez la directive SELINUX à disabled :

SELINUX=disabled

Vous devrez redémarrer votre système Linux pour que la modification soit effective. Vous pouvez utiliser d’autres modes de désactivation à chaud de SELinux.

Réglage du serveur de temps

Un logiciel de ticketing et de gestion d’inventaire comme GLPI doit être à l’heure. Je modifie de fichier /etc/chrony.conf en m’adossant aux serveurs de temps français :

pool fr.pool.ntp.org iburst

Vous devez ensuite redémarrer chrony :

systemctl restart chronyd

Installation des paquets pour GLPI

Apache et PHP sont automatiquement ajoutés lors de l’installation du paquet GLPI.

dnf install glpi php-opcache php-pecl-apcu-bc mariadb-server

Configuration de mariadb

J’exécute tout d’abord l’outil de sécurisation, mysql_secure_installation. Sous l’interpréteur mysql que je lance à partir de la ligne de commande avec mysql -u root -p, je crée la base de données glpi et l’utilisateur disposant des droits sur la base :

CREATE DATABASE glpi;
GRANT ALL PRIVILEGES ON glpi.* TO glpi@localhostIDENTITFIED BY 'mon_mot_de_passe';

Installation et configuration de l’agent FusionInventory

Pour que le serveur Fedora puisse servir à réaliser l’inventaire réseau et SNMP, j’ajoute à la distribution les agents FusionInventory  et les paquets indiqués par l’éditeur (perl-Net-SNMP est déjà installé sur Fedora) auquel j’ajoute php-snmp :

dnf install fusioninventory-* perl-Net-SNMP perl-Net-NBName nmap php-snmp

Vous devez ensuite éditer le fichier /etc/fusioninventory/agent.cfg et en modifier les directives selon le modèle fourni ci-dessous :

server = http://localhost/glpi/plugins/fusioninventory/
tasks = inventory,deploy,inventory
httpd-ip = 0.0.0.0
httpd-trust = 192.168.1.0/24
tag = SRV-LINUX

Les directives utilisées dans le fichier agent.cfg ci-dessus sont bien explicitées sur le site de la documentation FusionInventory.

Le lancement des services Apache, MariaDB et de l’agent FusionInventory

Les démons Apache et MariaDB doivent être lancés préalablement à l’installation de GLPI. J’en profite pour lancer l’agent FusionInventory.

systemctl enable httpd
systemctl enable mariadb
systemctl enable fusioninventory-agent
systemctl start httpd
systemctl start mariadb
systemctl start fusioninventory-agent

L’installation de GLPI

Elle se fait à partir de votre navigateur… Firefox bien sûr, en tapant l’adresse ou le nom de votre serveur Linux Fedora dans la barre d’adresses : http://adresse_ip_ou_nom_serveur_glpi/glpi.

Sélectionner votre langue

GLPI Setup - Sélectionner votre langue

Accepter la licence GPL

GLPI Setup - Accepter la licence GPL

Lancer l’installation

GLPI Setup - Début de l'installation

Vérification de la compatibilité de l’environnement d’exécution

GLPI Setup - Vérification de la compatibilité de l'environnement d'exécution

Connexion à la base de données MariaDB

GLPI Setup - Connexion à la base de données MariaDB

Test de connexion et sélection de la base de données

GLPI Setup - Test de connexion et sélection de la base de données

Initialisation de la base de données

GLPI Setup - Initialisation de la base de données

Installation terminée

GLPI Setup - Installation terminée

Installation des plugins

J’installe 5 plugins GLPI :

Après les avoir téléchargés sur ma station de travail Windows, je les envoie via WinSCP dans le dossier /usr/share/glpi/plugins :

Transfert des plugins GLPI sur le serveur Linux Fedora

Ensuite, à partir de la ligne de commandes Linux, je décompresse les fichiers comme suit :

cd /usr/share/glpi/plugins/
find *.tar.gz -exec tar xzf {} \;
rm -f *.tar.gz

Il faut enfin installer et activer les plugins, à partir du menu Configuration > Plugins de l’interface fournie par GLPI ! Très curieusement, j’ai dû les nettoyer au préalable.

GLPI : Accueil > Configuration > Plugins (Nettoyer, Installer, Activer)

 

GLPI  / Centos Fedora Formateur Centos Formateur Fedora Formateur FusionInventory Formateur GLPI Formateur Linux Formateur Red Hat FusionInventory GLPI Linux Red Hat 

Commentaires

Franchement le « Désactiver SELinux » dans les tutos ça me fait de la peine…surtout pour quelqu’un qui fait des formations, et donc est sensé apprendre aux gens les bonnes pratiques…

Est-ce beaucoup plus long d’ajouter une éventuelle exception, ou de juste préciser de passer en permissive le temps de voir si le problème vient de SELinux ou pas ?

@n

Moi, ce qui me navre, c’est que tu ne sois pas foutu de nous écrire un tuto en « Français » sur la configuration de SELInux et notamment en l’articulant avec Iptables.;+)

bonjour mr je n’arrive pas a installé fusioninventory redhat 7

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)