GLPI : mise en oeuvre de FusionInventory

GLPI : mise en oeuvre de FusionInventorySi OCS-NG garde tout son intérêt pour la gestion de paquets, sa complexité de mise en œuvre pour remonter via le SNMP les imprimantes réseau, les switchs et autres routeurs dans l’inventaire de GLPI m’a amené à utiliser le plugin FusionInventory développé par David Durieux de la société Siprossii. Qu’il en soit remercié !

Installer FusionInventory pour GLPI

Après avoir téléchargé l’archive du plugin FusionInventory correspondant à la version de GLPI utilisée, vous devez la décompresser dans le dossier /usr/share/glpi/plugins sous Fedora Server 21.

A partir de l’interface de GLPI, vous devez installer, puis activer le plugin FusionInventory. En cas de mise à jour, je vous conseille de suivre rigoureusement le tuto de l’éditeur !

Allez dans Configuration -> Plugins. Cliquez sur le bouton Installer. Une fois installé, cliquez sur le bouton Activer.

Glpi -> Configuration -> Plugins : installer, puis activer le plugin FusionInventory

Configuration du plugin FusionInventory

Vous devez définir préalablement l’url d’accès au service GLPI dans Administration -> Entités, au niveau de l’onglet FusionInventory :

Dans GLPI, Administration -> Entités, configurer l'url du service dans l'onglet FusionInventory

Installation de l’agent FusionInventory sous Windows

Sous Windows, téléchargez tout d’abord l’installeur. Puis lancez l’installation. Précisez dans le mode Serveurs la liste des serveurs GLPI disposant du plugin FusionInventory.

Configuration de l'agent FusionInventory sous Windows en mode serveurs

Précisez les machines autorisées à se connecter à votre agent FusionInventory.

agent-fusioninventory-serveur-http-integre

Toutes les options retenues lors de l’installation sont modifiables sous Windows à partir de la clé de la base de registre HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\FusionInventory-Agent.

Tous les commutateurs pour une installation silencieuse sont disponibles à partir de cette page.

Installation de l’agent sous Linux

Il n’y a actuellement aucun lien pour CentOS  / Red Hat 7 ou bien pour Fedora 21 ou encore pour SUSE / OpenSUSE. Rémi Collet m’a indiqué via Twitter un dépôt disponible sur Fedora Copr. Il fonctionne à merveille ! Merci à toi, Rémi.

Après avoir copié le fichier .repo dans /etc/yum.repos.d, l’installation se fait avec la commande yum install fusioninventory-agent. Pour configurer l’agent, vous devez éditer le fichier /etc/fusioninventory/agent.cfg. Vous devez juste décommenter la directive server en indiquant l’url du plugin FusionInventory associé à GLPI. Dans mon cas :

server=http://192.168.1.15/glpi/plugins/fusioninventory
httpd-ip=192.168.1.15
httpd-trust=192.168.1.0/24

Forcer l’inventaire

La commande est la même sous Linux et Windows, sachant qu’elle ne s’exécute pas du même endroit. Sous Windows :

c:
cd \Program files\FusionInventory-Agent\perl\bin\
perl fusioninventory-agent

Sous Linux, il suffit de taper fusioninventory-agent ! C’est toujours plus simple sous Linux. ;+)

Vous pouvez enfin indifféremment exécuter la commande suivante à partir de n’importe quelle machine du réseau si tant est que l’accès soit autorisé au niveau de la machine de l’agent :

wget -q --delete-after http://nom_ou_ip_agent:62354/now

GLPI  / Formateur GLPI Formateur OCS Inventory NG FusionInventory GLPI Helpdesk OCS Inventory NG 

Commentaires

Merci Denis pour ton article. On peut forcer aussi fusion à faire l’inventaire en se connectant via un navigateur à l’url suivante : http://127.0.0.1:62354 (selon le port paramétré par vos soins) et cliquer sur le lien Force inventory.

@zatmania

Tout à fait.

Merci pour le tuto mais le lien des commutateurs pour installation silencieuse est mort

bonjour. comment remonté les agent qui sont dans fusioninventory vers le parc glpi?

merci

A savoir qu’il existe un package manager pour Windows (permettant de faire `apt-get install`) : Chocolatey (https://chocolatey.org).

Et l’agent de FusionInventory y est présent (https://chocolatey.org/packages/fusioninventory-agent), l’installation sous Windows est donc aussi simple que :
choco install fusioninventory-agent
Mais il est également possible de définir les réglages pour une installation sans aucune interaction avec l’utilisateur :
choco install fusioninventory-agent –installargs « /server=’http://glpi.example.com/plugins/fusioninventory/’ /no-category=Printer /no-start-menu /runnow »

(Note, je suis le mainteneur de ce package Chocolatey)

@CDuv

Vous n’avez rien d’autre à faire que de dépenser ou de faire dépenser une licence Windows Server pour rien ?

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)