Firefox au dessous de 5% de part de marché

C’était un effondrement. C’est aujourd’hui un naufrage ! Firefox vient de passer sous la barre des 5% de parts de marché des navigateurs : 4.6% pour être précis.

Je tiens à préciser que Firefox, après une grosse bouderie, reste mon navigateur exclusif. Si vous voulez revoir un jour Firefox reprendre du poil de la bête, il vous faudra, Messieurs les développeurs, nous permettre de réutiliser les extensions XUL sous le navigateur de la fondation Mozilla. Je continue d’utiliser Firefox 55 pour Newsfox, une extension qui ne sera jamais réécrite pour Firefox Quantum.

La décision d’abandonner cet écosystème, tout en proposant la compatibilité avec les WebExtensions, aurait permis  à Firefox de survivre, alors qu’il est aujourd’hui un lointain souvenir pour une immense majorité d’internautes, y compris chez les libristes fraîchement convertis à Chromium, voire à Google Chrome. Le risque est que, bientôt, la fondation Mozilla ne soit plus en capacité d’attirer suffisamment de développeurs pour maintenir son projet Firefox.

J’ai, depuis plusieurs mois, restreint dans l’espace de ce blog, les commentaires au seul navigateur Firefox. Résultat des courses : je n’ai plus de spams ! Ce n’est pas là la meilleure nouvelle que je puisse vous donner : plus grand monde n’utilise Firefox, même s’il est encore le navigateur préféré des lecteurs de ce blog.

Firefox  au dessous de 5% de part de marché

Firefox  / Firefox 

Commentaires

Triste nouvelle… surtout avec toute la comm’ qui a été faite sur la collecte des données personnelles par Google Chrome!!

Mais la raison est sans doute également l’évolution des usages : on surfe sur le web plutôt avec un smartphone, une tablette, ou un Google Netbook… Le PC est presque obsolète!

@Vincent

Tout à fait d’accord avec toi. Après, il y a des erreurs stratégiques chez Firefox à tuer l’ancien écosystème qui était merveilleux.

OMG! Même Microsoft Edge a brûlé la politesse à Firefox. Et Edge ne sert à rien d’autre que télécharger un autre navigateur. Je me demande si les assauts de Google Chrome contre les bloqueurs de publicité ne finiront pas par sauver Firefox d’une mort annoncée. Merci à firefox sans qui nous serions probablement aujourd’hui dans un univers html/javascript peu soucieux des normes de standardisation du W3C et posterions ce commentaire depuis Internet Explorer 7.98 !

@Kyle

Comme toi, j’espère ce sursaut tant attendu.

Firefox for the win! enfin… j’espere…

@Vincent
Même si le PC devient « obsolète », rien n’empêche d’installer Firefox sur un phone/tablette non ? Bon c’est vrai aussi que sur Android/Google Netbook etc. la collecte de données ben…
Ça doit diminuer quand même…J’espère que le Pinephone ne sera pas mort né et qu’il y aura des déclinaisons (tablettes…)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)