Clap de fin pour Chromium et retour au bercail

Lors du passage à la version 68 de Chromium sous Windows, j’ai la fenêtre du navigateur qui s’est mis à afficher les polices sans lissage. Malgré quelques réglages dans la console chrome://flags, rien n’y a fait ! Au bout de quelques minutes, j’ai même eu droit à la disparition de certains caractères au rafraîchissement de mes fenêtres.

Clap de fin pour Chromium et retour au bercailJe dois dire que j’apprécie la vitesse de Chromium et les réglages au niveau du registre Windows. En revanche, ce que je ne supporte pas, ce sont les entorses répétées des développeurs de Chromium – pour l’essentiel venant de Google – au principe de confidentialité des données privées en utilisant les DNS publics de l’éditeur et en tentant de se synchroniser en permanence avec nos comptes Google.

Ce que je n’ai pas aimé dans Chromium

Chromium est fait pour l’utilisation d’un seul moteur de recherche, contrairement à Firefox qui dispose d’une barre de recherche (disparue de l’interface standard de Quantum), à la droite de la barre d’adresse. Recourir à des raccourcis clavier pour changer de moteur me semble d’un autre âge ! N’en parlons plus.

Retour à Firefox par défaut et par dépit

Même si je n’ai jamais quitté Firefox 55, je vais devoir utiliser Firefox 59 en remplacement de Chromium devenu inutilisable sur ma machine. La seule chose qui vaille le coup de revenir à Firefox, ce sont les containers.

Firefox  / Chromium Firefox