L’abandon de Xul par Mozilla sonne-t-il la mort de Firefox ?

L'abandon de Xul par Mozilla sonne-t-il la mort de Firefox ?L’annonce faite par la fondation Mozilla d’abandonner Xul doit nous interroger sur le devenir de Firefox, dont les parts de marché à 10.7% ne cessent de fondre comme neige au soleil face à Google Chrome et ses 43.7%, Safari et ses 18%, Internet Explorer et ses 12.7%. On peut difficilement faire pire ! L’arrêt du soutien financier à la fondation par Google, le fiasco de Firefox OS ont d’ailleurs amené certaines personnalités comme Tristan Nitot à quitter le navire pendant qu’il flottait encore. On ne peut les accabler !

C’est dans ce contexte que la fondation Mozilla a décidé d’adopter le standard WebExtensions afin de rendre compatible les add-ons développés pour Google Chrome, faute de disposer  de ressources internes pour maintenir Xul. Quid de l’écosystème qui a été développé jusqu’à présent et qui faisait l’intérêt que nous portions à Firefox ??? J’ai jeté un œil cet après-midi sur le site de la fondation Mozilla pour voir  comment développer une extension XPI. Je n’ai jamais vu une telle usine à gaz. Malgré mes 25 années dans le développement informatique, je n’ai strictement rien compris. Alors imaginez un « profane »… La fondation Mozilla serait inspirée à nous fournir au plus vite un outil RAD, un IDE ou Environnement de Développement Intégré, si elle veut que son navigateur Open Source existe encore dans les années à venir ! Je ne suis même pas sûr qu’elle en ait encore et les moyens et la volonté.

La lente et désespérante agonie de Firefox

Source : W3Counter

 La lente agonie de Firefox

Firefox  / Firefox Google Chrome Mozilla XUL