Clap de fin pour la version Windows d’Abiword

Après Gnumeric et DeVeDe, les développeurs du traitement de texte Abiword ont décidé de ne plus fournir de version récente de leur logiciel pour Windows. Je vous ai souvent parlé d’Abiword depuis 2006. Il faisait partie de ma logithèque Windows.

Le seul logiciel Open Source qui nous reste sous Windows pour faire du tableur et du traitement de texte, c’est LibreOffice. Même, la suite Calligra n’est plus disponible sous Windows. C’est à vous de la compiler, à l’image de ce que nous proposent les développeurs de Gnumeric et de Abiword.

Comme utilisateur, je ne peux que regretter cette décision qui n’augure rien de bon quant à la suite du projet Abiword. Pour rappel, Linux, aux dernières nouvelles, représentait 2.08% des systèmes d’exploitation équipant des PC. Windows, c’est une part de marché de 87.66% en février 2018. 

Clap de fin pour la version Windows d'Abiword

 

Logiciel libre  / Abiword Calligra Gnumeric LibreOffice 

Commentaires

Et si on prenait le problème à l’envers en se disant que c’est un choix, qu’ils n’ont rien à vendre, rien à gagner et par le fait qu’ils préfèrent se concentrer sur Linux.

@Cyrille

Oui, bien sûr. Mais ils n’auraient rien eu à vendre et à gagner – non plus – en le rendant disponible pour Windows.

Ils gagnent du temps. Peut etre estimaient ils que leur version Windows pas assez de monde s’en sert.

Enfin pas forcement mauvais signe,

Merci pour tout tes articles

@dupond

En quoi Abiword aurait-il plus de succès sur Linux dans ce cas ?

Je rejoins @dupond sur l’utilisation sous Windows. Est-ce qu’il y’aurait des stats de téléchargement de la version Windows comparativement aux autres versions ?

Si la part d’utilisateur Windows est minuscule et le temps pris pour maintenir la version qui leur est destinée énorme, ils pourront faire beaucoup plus d’évolution au logiciel en se concentrant sur la version windows.

Mais d’un point de vu utilisateur c’est dommage en effet, même si ça ne doit pas impacter tant de gens que ça vu la part de marché de ms office et libreoffice

@Anthony

Il y a peu de chances que le projet se développe en le restreignant à Linux.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)