Cascador, tu sais ce qu’il te dit le figé et l’arrogant…

Cascador s’est fait une spécialité de parler pour ne rien dire. A chaque fois que nous le lisons, nous avons droit à un ramassis de banalités. Il m’a tout de même reproché à plusieurs reprises de faire des articles techniques trop courts. Chez lui, la critique vaut son pesant d’or. Comme j’avais quelques minutes à perdre, je suis allé consulter nonchalamment sa prose et je suis tombé sur cet excellent article qu’il a qualifié sans aucune justification, sans argumentation de « très mauvais« .

Et puis ce brave Cascador me qualifie d’arrogant et de figé – pour ne pas dire borné – lorsque je tente de lui expliquer que communauté ne veut pas dire commun. C’est historiquement d’ailleurs tout le contraire. Il me demande de lui expliquer. Je veux bien qu’il se fasse passer pour un abruti patenté. Mais quand même… A son âge, c’est pas très sérieux, n’est-ce pas ? La mauvaise foi de ce garçon est sans limite ! Allons-y… Magnéto, Serge.

Les blancs et les noirs aux Etats-Unis ou en Afrique du Sud, Les Turcs et les Arméniens, les Tutsis et les Hutus au Rwanda, les Rohingyas et les bouddhistes en Indonésie, les catholiques et les protestants en Irlande, les chiites et les sunnites… La liste des communautés qui se sont foutues sur la gueule est longue. Les communautés, historiquement, ont toujours versé dans le communautarisme et l’enfermement sur soi, sur fond d’idéologie « différentialiste » artificielle. Et quand on parle de communauté nationale française, le nationalisme n’est jamais loin. Je lui préfère très largement le terme de République française, qui fait clairement référence à l’unité et au commun.

Cascador, tu sais ce qui te dit le figé et l'arrogant...Le camarade ixindamix évoque cette police de la pensée tentaculaire, qui cherche désormais à imposer un code de bonne conduite à tous les projets Open Source. A la lecture de ce Contributor Covenant, l’objectif est clairement d’imposer de la discrimination positive, en mettant en avant les femmes, les personnes de couleurs et transgenre dans le projet Linux, face aux « blancos » chers à Manuel Valls et incarnés par Linus Torvalds lui-même. Quel est le rapport au juste entre le combat identitaire des LGBT et l’animation de projets techniques Open Source ? Franchement, entre nous, qu’est-ce que vient foutre la discrimination positive dans cette galère ? Ces charognards de la segmentation de la société ont trouvé un terreau idéal dans l’idéologie communautariste galopante qui a envahi les libristes. Bientôt, ce n’est pas de communauté dont il faudra parler, mais plutôt de secte !

Alors, mon très cher et très tendre Cascador, tu sais ce qu’il te dit l’arrogant et le figé… Jamais, je ne m’étais permis de dire de telles choses à ton encontre.

Cascador, tu sais ce qui te dit le figé et l'arrogant...

Logiciel libre  / Blog libre Cascador 

Commentaires

« cette police de la pensée tentaculaire, qui cherche désormais à imposer un code de bonne conduite à tous les projets Open Source. »

Un code de « bonne conduite » partout ! ça légifère à tout va, nos libertés ? ben voyons, de l’enfumage…Je critique mon propre « camp » s’il le faut (tout les domaines) et j’aime ça, ça fait avancer le schmilblick et j’écoute aussi évidemment.
Et encore, communauté ne veut pas dire dogme (vérité indiscutable)quelle horreur, les gens n’aiment pas sortir de leur petit confort mais imposer leur point de vue oui, ça ressemble étrangement à quelque chose…Et dans le meilleur des cas, « un bourrin têtu avec des œillères… »

@Jean

Je me demande, dans le cas présent, qui est le figé et l’arrogant au juste. ;+)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)