Affaire SCO : étonnants libristes !

Affaire SCO : étonnants libristes !La société Novell, si décriée au moment de la signature d’un accord d’interopérabilité avec Microsoft, est soudainement adulée par son fait d’armes juridique remporté sur SCO contre Linux. L’affaire est ancienne : elle porte sur la propriété intellectuelle d’Unix. Rien de moins.

Le juge Dale Kimball au travers d’un rapport de 102 pages  conclut que les droits et copyrights sur UNIX et UnixWare appartiennent à Novell.

Les financiers ont salué la nouvelle comme il se doit : sur 10 ans, l’action est passé de 140 à 0.44 $. L’entreprise est en sursis jusqu’à ce que la justice ne délibère sur les procès vis à vis d’IBM et de Red Hat. Les affaires devraient se compliquer pour SCO.

Cette bonne nouvelle fait suite à l’accord Microsoft-Novell. Jusqu’à cet accord, Microsoft, au début actionnaire, avait toujours soutenu SCO dans cette affaire.

Novell devient une nouvelle idole du monde du logiciel libre. Vive Suse et OpenSuse ! A moins que la GPL 3, récemment adoptée, ne vienne assombrir quelque peu l’idylle amoureuse que vivent Novell et les libristes ? ;+)

Autres éclairages

Juridique  / Formateur Linux Formateur openSUSE Formateur SUSE Linux Novell OpenSuse SCO SUSE 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)