Web Analytics : explosion du trafic non vu

Ce n’est pas avec des outils tels que Google Analytics ou Piwik que vous pouvez vous rendre compte réellement de l’augmentation du trafic non vu. Les scripts par marqueur ont pour objet l’analyse du trafic vu !

L’explosion du trafic non vu

C’est donc avec à partir de l’analyse de logs – j’utilise sur mes sites Awstats pour le Web Analytics – que j’ai pu constater que le trafic non vu est passé de 59% en 2011 à 68% en 2014. L’élasticité du trafic vu par rapport au non vu est passé de 1.95 en 2012 à 0.17 en 2014. Depuis 2 ans, l’augmentation du trafic non vu est donc devenu un phénomène parfaitement « autonome » ! 

Web Analytics : explosion du trafic non vu

D’après mes stats obtenus à partir de voie-militante.com, 54% des bots, spiders et autres crawlers sont totalement inconnus au bataillon. Les bots des principaux moteurs pèsent 37.5% du total.

Quelles conséquences ?

La conséquence principale sur nos sites est qu’ils se chargent de requêtes très « inutiles ». La multiplication de ces bots inconnus en ralentisse l’accès, rendant la navigation beaucoup plus lente. Nous devons alors déployer des trésors d’imagination sur le plan technique pour que nos sites arrivent à tenir la charge.

Jusqu’à présent, j’ai eu une attitude très tolérante vis à vis de ces bots, ne sachant pas réellement quel était leur rôle en termes de SEO et référencement naturel. Je me refuse pour l’instant à mettre en œuvre un proxy inversé tel que Varnish. Mais, dans quelques mois, je me demande si je pourrais faire autrement.

A lire sur le même sujet : 2014 bot trafic report

Web Analytics  / Awstats Consultant SEO Formateur Awstats Formateur Google Analytics Formateur Piwik Formateur Web Analytics Google Analytics Piwik SEO Trafic non vu Trafic vu Web Analytics 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)