Matomo – ex Piwik – est-il un outil de tracking ?

Matomo - ex Piwik - est-il un outil de tracking ?Matomo, anciennement Piwik, anciennement PhpMyVisites est un logiciel Open Source de Web Analytics par marqueur s’appuyant sur un script javascript. L’objectif de cette solution est d’obtenir des statistiques de visites et d’audience. Il est utilisé notamment pour mesurer les campagnes de référencement naturel. C’est une des rares solutions concurrentes à Google Analytics. Il a cet avantage de ne pas envoyer les données de navigation des internautes visitant nos sites dans les pognes de Google !

Je voudrais faire plusieurs observations par rapport aux articles de Nono et de Tuxicoman, de façon à éviter toute confusion.

Un outil de mesure d’audience bien plus qualitatif que quantitatif

Matomo, au même titre que OWA, répond à la demande de clients soucieux de connaître l’audience des sites que nous référençons. Il est compliqué de mettre sur le même plan le blog d’un libriste dont l’audience est confidentielle avec un site commercial ou institutionnel ! Autrement dit, aussi louable que soit l’intention des rédacteurs  Bibiil, Skibooss, Nono et Raphi, elle n’est pas transposable à l’immense majorité des sites. Nos clients ont besoin de savoir l’origine de leur trafic.

Tuxicoman, dans son article, parle, quant à lui, des limitations de Matomo/Piwik. Il y souligne très justement que la plupart des bloqueurs publicitaires (uBlock Origin, AdBlock Plus, etc) empêchent les scripts de mesure d’audience de fonctionner. C’est d’ailleurs cette raison qui, pour ma part, m’a amené à passer à Awstats qui s’appuie sur les logs du serveur Apache pour mesurer l’audience. Les outils de Web Analytics par marqueur, comme Matomo, sont par ailleurs incapables de mesurer le téléchargement de documents, l’accès aux flux RSS. Les données remontées de Matomo ne sont en fait pas très exhaustives.

L’intention de Matomo n’est pas de faire du tracking.

De là à dire comme Nono que Matomo serait un outil de tracking, il y a un pas que la raison m’interdit de franchir ! Le tracking suppose en général de disposer d’informations d’identification personnelles  obtenues lors de la connexion à un service qualifié de gratuit. Le fait de collecter l’adresse ip, le navigateur et son système d’exploitation, le referer est une condition nécessaire. On pourrait parler d’empreinte Canvas, de Etag également. Ces techniques de collecte ne sont pas suffisantes pour qualifier un acte de pillage de nos données personnelles ! L’objectif du tracking est, en général, le ciblage publicitaire ou bien la revente de bases de données des utilisateurs du service à un tiers. Très clairement, Piwik ne s’inscrit pas dans cette  intention ! Il ne dispose d’ailleurs d’aucun composant pour le faire.

Web Analytics  / Awstats Formateur Web Analytics GAFAM Piwik Tracking Web Analytics