Augmenter le taux de rebond

En l’absence de Google Analytics, je ne vois pas comment Google pourrait être en capacité de mesurer le taux de rebond d’un site. Le souci de cet outil est qu’il ne donne qu’une mesure statistique parcellaire à l’image des outils de Web Analytics par marqueur comme Piwik. J’avais fait un article dans lequel j’expliquais que la mesure du bounce rate se faisait dans Awstats à partir du nombre de pages par visite. Avec 4.98 pages vues par visite, le taux de rebond moyen peut être estimé à 20% (1/4.98). L’inconvénient d’Awstats est qu’il s’agit d’un indicateur moyen !!!

Augmenter votre taux de rebond… tout seul comme un grand !

Augmenter le taux de rebondPour augmenter ce taux de rebond, il existe plusieurs méthodes. La première est de faire des liens vers d’autres contenus de votre site, en évitant les systèmes de liens automatiques qui tendent à favoriser la présence de productions anciennes dans les SERP. L’utilisation du nofollow vers des contenus de son propre site risque d’être totalement contre-productive. Vous pouvez aussi ajouter les liens relatifs à l’article ! Sur WordPress, je vous recommanderais d’utiliser l’extension YARPP (Yet Another Related Posts) qui se chargera de cette « sale » besogne. Cette manière de faire est complémentaire à la nécessaire catégorisation des articles et aux tags qui leur sont associés. En l’absence de nofollow, ce sont les pages de tags qui risquent d’être beaucoup plus visibles que les pages et articles de votre site.

Vous pouvez aussi pousser, avec prudence, vos lecteurs à la curiosité par l’affichage des derniers articles publiés. C’est une arme à manier avec extrême précaution à l’image des commentaires. Elle peut s’avérer contre-productive. Concernant les commentaires, je suis pour ma part très circonspect, notamment lorsqu’il s’agit de contenus professionnels. Très rapidement, l’affichage des derniers commentaires porte en lui le germe de détourner les lecteurs de l’objet principal de votre article et donne accessoirement l’image d’un site « polémique ».

J’ai remarqué que l’espacement des publications avait tendance à augmenter le taux de rebond. Autrement dit, l’augmentation de la fréquence de publication, qui amène une forte présence dans les SERP, peut amener vos lecteurs à se désintéresser d’une production trop abondante qu’ils n’ont pas le temps de suivre. Au final, vous rabattez un lectorat sur vos contenus, qui contribue à faire chuter le taux de rebond.

Web Analytics  / Awstats Bounce rate Formateur Awstats Formateur Google Analytics Formateur Web Analytics Google Analytics Taux de rebond Web Analytics 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)