Pourquoi Google veut tuer le RSS !

Après Google Reader dont la fermeture est annoncée au 1er juillet 2013, il semblerait que Google ait décidé d’en finir également avec son service d’alertes, Google Alerts. Logique. Le point commun à la fermeture de ces deux services est le RSS. Google Reader permet de le lire. Google Alerts permet de le générer à partir d’expressions de recherche. Du coup, vous n’avez plus besoin d’aller dans le moteur de recherche pour trouver de l’information.

Le search a baissé de 4% au cours de l’année 2012. Certains y ont vu la conséquence du développement de l’usage des smartphones. Les applications pour mobiles sont aussi très consommatrices de flux Atom/RSS.

4% de search en moins, c’est aussi 4% de recettes potentielles en moins pour Google, qui cherche à nous inonder de publicités au travers de tous les services gratuits qu’il propose en captant toutes nos données de navigation ! Le RSS menace le modèle économique de Google. Il nous enferme dans les contenus proposés par nos agrégateurs, plutôt que d’aller cyberglander au hasard de nos clics « sérendipitiques » !

Méthodes alternatives à Google Alerts : Google News

Comme tous les services de ce type, Google Alerts n’a jamais été un foudre de guerre ! Pour ma part, j’utilise chez Google les fils RSS issus de la recherche  dans Google News.

Question. A terme, ces services seront-ils encore maintenus ?

Veille  / Cyberglandage Cyberglander FeedBurner Google Alerts Google News Google Reader 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)