Google News : un vulgaire automate approximatif !

Il m’arrive de temps à autre d’observer le contenu de Google News, dans un état d’esprit très éloigné de celui d’Hegel qui considérait la lecture des journaux comme sa « prière du matin« .

Ce matin encore, j’ai pu constater les complications de l’algorithme utilisé par Google à catégoriser les brèves qui figurent dans son agrégateur de news. Que vient faire cette brève sur le Soudan dans les informations relatives à la France ? Je ne vois pas de problème de ce type sur MSN Actualité. Mais c’est encore pire sur Yahoo! Actualités.

Le Soudan dans la page France de Google News

Veille  / Agrégateur de news Google News MSN Actualité 

Commentaires

C’est très simple, Denis, depuis que la France fait partie de l’OTAN (merci qui ?), les velléités impérialistes des États-Unis impliquent directement ses alliés, et donc, les services américains à la botte de cette politique considèrent que tout ce qui a trait à cette politique internationale mérite d’être porté à la connaissance des pays dits amis, en l’occurrence dans ce cas, la France.

Cela s’appelle de la propagande, tout simplement.

Il est vrai qu’en ce moment, elle est de plus en plus difficile à discerner, mais les médias asiatiques et russes, eux, ne s’y trompent pas.

Voilà,
J’ai très probablement éclairé ta lanterne, ne me remercie pas, je le fais aussi pour moi, car je commence à en avoir assez de « l’utilisation de la crédulité du cerveau de tout un chacun » pour parvenir à une fin inavouable, la mise en place d’un gouvernement mondial (Un seul pour les gouverner tous, cela ne vous rappelle rien ?)(là, je suis passé à une généralisation, et donc je ne te vise pas précisément sur ce point).

« L’information, c’est le pouvoir », nous rappelait mon excellent professeur de droit budgétaire.
Plus les années passent, et plus je me rend compte à quel point ce professeur était lucide.

Bonne réception à tous, et méfiez-vous des illusionnistes au pouvoir (à quel que niveau que ce soit).

E-Gwen.

@E-Gwen

Relisons La Boétie et son discours de la servitude volontaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)