Les trackers utilisés par Libération

Reflets.info a indiqué que le journal Libération continuait à pister ses abonnés, malgré son annonce de son abandon. Je tiens à préciser que je ne suis pas abonné à Libération et que les données présentées ci-dessous sont issues de l’accès au contenu public du journal.

Les trackers visualisés dans uBlock Origin

J’utilise l’extension Firefox uBlock Origin et une liste de filtres que j’ai rendue publique dans ce site.

Les domaines bloqués par Unbound

Afin de vous rendre compte du tracking perpétré par le journal Libération, il vous suffit d’aller dans la console de Firefox par le raccourci Ctrl+Shift+I. Au niveau de l’onglet Réseau, tapez dans la zone de filtre :

-regexp:\.?(01net|bfmtv|cloudfront|liberation)\.(com|fr|net)/

Et vous obtiendrez une liste exhaustive de trackers utilisés par le journal Libération. Vous pourrez remarquer que, sur mon Firefox, cette liste est bloquée du fait de l’utilisation de ma blacklist Unbound que j’ai également rendue publique.

Tracking : le mensonge éhonté de Libération

Quelques spécialistes de la collecte de données personnelles

Derrière ces trackers, il y a des sociétés spécialisées dans la collecte de nos données personnelles, dans le marketing et la publicité.

Devons-nous aussi parler de la présence du connecteur Facebook ?

Et les cookies d’AT Internet en prime

Malgré tous mes blocages, je réussis tout de même à me chopper des cookies d’AT Internet, préfixés en xt, attachés au domaine liberation.fr.

Libération > Les cookies d'AT Internet

Tracking  / Confidentialité des données personnelles 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)