Kimetrak ? Le Figaro, Korben et Next INpact entre autres

Next INPact avait fait le buzz, il y a quelques mois, avec son extension Kimetrak. Elle n’a d’ailleurs strictement aucun intérêt, par rapport aux outils de développement fournis par votre navigateur ! Il s’agissait de révéler les domaines tiers accédés à partir des pages des sites Web visités. Quand vous allez visiter la page d’accueil du Figaro, vous êtes pisté-e au travers des domaines (liste non exhaustive) tels que :

Comme vous pouvez le voir dans la copie d’écran ci-dessous, ces domaines sont bloqués par DNS ou par AdBlock Plus.

Le tracking au niveau du site du journal Le Figaro

J’aurais pu prendre aussi l’exemple de Korben qui est un champion du monde du tracking. Son modèle économique est d’envoyer vos données de navigation à Google. J’ai beaucoup aimé l’utilisation du raccourcisseur d’URL Bit.Ly. Korben sait être un homme inventif ! ;+)

Le tracking chez Korben

Next INPact

Du coup, j’ai voulu regarder pour Next INPact, pour y découvrir que le site utilisait également un système de régie publicitaire (tracking ?) au nom évocateur, Unit Sense, une société créée par l’actuel PDG de la revue numérique. Que fait Next INPact de ces données collectées à l’insu de notre plein gré ? Je cite la revue :  « Nous évitons le plus possible de nous reposer sur des services tiers. » Next INPact utilise également Piwik/Matomo : ce n’est pas une tare !

Le tracking chez Next INPact

Tracking  / Korben Vie privée