CCleaner, l’espion qui voulait du bien ? Pas sûr.

Je me demande s’il faut que nous continuions à préconiser l’emploi de CCleaner aux particuliers. La version gratuite de ce nettoyeur pour un usage domestique contient un espion qui envoie les données relatives à la présence de l’antivirus Avast et à la version de Windows utilisée. Piriform a été rachetée par Avast en juillet 2017. Elle recense également la présence de Google Chrome sur votre système, que CCleaner vous propose d’installer par défaut. Pensez d’ailleurs à le décocher lors de l’installation ! Eh oui, mes amis, Avast bosse pour Google. Quant à l’usage qui est fait de vos données, entre nous, c’est clair comme du jus de chique, tant les formulations apparaissent ambigües !

La société Piriform s’était faite alpaguer en août 2017 pour la présence d’une porte dérobée.

N’aidez pas Avast et Google à vous piller vos données personnelles !

Il semblerait que vous puissiez débrayer cette fonctionnalité, cochée par défaut dans les options du logiciel.

CCleaner, l'espion qui voulait du bien ? Pas sûr.

Dans le pare-feu Windows, il me semble plus prudent de bloquer la sortie de paquets à partir de ce logiciel, si vous persistez à vouloir l’utiliser.

CCleaner, l'espion qui voulait du bien ? Pas sûr.

L’ajout lors de l’installation de deux règles de trafic entrant indique que Piriform peut accéder par son agent, de l’extérieur à votre machine. Pensez à les désactiver ou à bloquer l’application !!!

CCleaner, l'espion qui voulait du bien ? Pas sûr.

Bleachbit, l’alternative à CCleaner

Il existe une alternative Open Source à  CCleaner : le logiciel s’appelle Bleachbit. Cela fait des années maintenant que je l’utilise sans jamais avoir rencontré l’ombre du moindre problème.

CCleaner, l'espion qui voulait du bien ? Pas sûr.

Tracking  / Confidentialité des données