Avast collecte les données personnelles des utilisateurs.

Après AVG en 2015, l’éditeur de solutions antivirales Avast vient d’être pris la main dans le sac par Vladimir Palant pour collecte de données personnelles. Du coup, Mozilla et Opera ont décidé de retirer les extensions de l’éditeur d’antivirus.

Mon antivirus

Avast collecte les données personnelles des utilisateurs.Le seul antivirus que je déploie depuis des années sur mes stations de travail est Clamwin, que je couple ponctuellement à l’utilisation du service VirusTotal. Il s’agit d’un scanner de fichiers Open Source sous Windows, qui ne dispose d’aucune fonctionnalité d’interception. Il n’est donc pas adapté à l’utilisateur médian dont la faculté à se véroler dépasse parfois l’entendement humain.

Et pour vous ?

Dans les environnements Windows, il vous reste Windows Defender, l’antivirus de Microsoft,  et aussi Avira. L’inconvénient de Defender est qu’il aune fâcheuse tendance à réinitailiser certains réglages pour vous protéger du pillage des données personnelles perpétré par Microsoft. Alors, disons Avira, tout de même.

Tracking  / Vie privée