AMP : vol au dessus d’un nid de hollandais !

Je voudrais revenir sur le commentaire du Hollandais volant (alias Timo van Neerden) sur l’utilisation faite par mes soins du plugin AMP for WordPress. Je cite : « Très amusant, de la part d’un site qui utilise AMP, par Google sur les mobile. Vraiment. Mais bon, on a l’habitude avec DSFC. »

Je vous avoue que je ne m’étais pas intéressé particulièrement à cette question et, pour moi, elle se pose désormais, de savoir si je dois maintenir ce plugin (1). Car, sur le fond, le lascar a raison. Le script fourni par AMP – racheté par Google – est pourri. Il suffit de rechercher le mot track pour juger des intentions des codeurs du plus grand pilleur de données personnelles. J’utilise en effet le plugin AMP for WordPress, ainsi que WPTouch pour permettre un accès plus ergonomique aux possesseurs de smartphones et de tablettes. Par ailleurs, par défaut, les pages affichées à partir des mobiles sont celles renvoyées par WPTouch. Il faut donc volontairement connaître l’url pour accéder aux pages AMP, dans la mesure où je ne procède à aucune redirection. Je tiens à préciser que je n’ai rien renseigné quant au module Analytics du plugin.

Je voudrais faire deux observations.

La 1ère, c’est que la page AMP fait appel à trois domaines tiers :

Même si c’est quelque peu dérisoire, je vous incite tout d’abord à bloquer dans Firefox les cookies émanant de ces trois domaines : Outils > Options > Vie privée et sécurité > Exceptions (dans Cookies et données du site). Ajoutez-y les 3 domaines en questions :

AMP : vol au dessus d'un nid de hollandais volant !

Vous pouvez aussi bloquer les cookies tiers, plus simplement.

L’information qui sera transmise à AMP en plus de vos très habituels IP, navigateur et système d’exploitation, c’est l’url visitée. Certes, c’est déjà beaucoup ! C’est même l’essentiel. Je crains toutefois que les utilisateurs d’Android ou d’iPhone aient bien d’autres problèmes en termes de confidentialité à régler. ;+)

Ma 2e observation tient à l’autre partie du commentaire, dont l’objet est, une nouvelle fois, de décrédibiliser en faisant un amalgame. Je pense que je n’ai aucune leçon à recevoir en matière de préservation de la vie privée de la part de ce Môsieur.

(1) Ce plugin a été désactivé à 13 h 30, en ce 24 août 2018, jour anniversaire de mon père.

Tracking  / Android Confidentialité des données personnelles iPhone Vie privée 

Commentaires

‘LLo,

La Stasi en aurait rêvé, Google le fait & degun/personne ne bronche (à part Timo), pfuuu…..!

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)