Vais-je finir par quitter Facebook ?

A l’occasion de ces derniers quinze jours, j’ai pu me rendre compte du « monolithisme » de la pensée de mes « amis » sur Facebook qui braillaient majoritairement en faveur du candidat de la France Insoumise. Il me restait bien ici ou là quelques partisans de Benoît Hamon, quelques Lepénistes, des socialistes devenus au gré des sondages supporters d’Emmanuel Macron, un ou deux Républicains se battant en duel. Je dois vous dire que j’ai eu un peu de mal à supporter la logorrhée mélenchonniste et toutes les attaques imbéciles portées contre le candidat de la France En Marche. A l’insu de leur plein gré, ils ont fait un tort considérable à leur candidat. Et le résultat fut à la hauteur de leurs espérances : Mélenchon a été dégagé dès le 1er tour. Et à 66 ans, il peut faire valoir ses droits à une retraite bien méritée. Je tiens à préciser que, si j’ai voté pour Macron, c’est pour nous éviter Fillon. Mon candidat naturel était plutôt Benoît Hamon. A la lueur des résultats d’hier, je pense que mon choix fut le bon !

Quelle attitude adoptée ?

J’hésite aujourd’hui à quitter Facebook, parce que je suis toujours tenté, hélas, de répondre à tous ces trolls militants, téléguidés par les équipes de communication de notre nouveau petit père des peuples ou de l’héritière des ciments Lambert. Du coup, j’en suis même venu à prendre la défense du projet d’Emmanuel Macron qui n’avait certes pas besoin d’un aussi piètre « militant » du dimanche que moi.

Ce matin, en voyant mon mur tapissé de statuts injurieux de mes « amis » lepénistes, j’ai failli piquer le coup de sang en les virant tous de mon profil. Il n’est d’ailleurs pas impossible que je le fasse dans les prochains jours, s’ils continuent à me les briser menu-menu.

Vais-je finir par quitter Facebook ?

Réseaux sociaux  / Emmanuel Macron En Marche Facebook France Insoumise Front National Marine Le Pen 

Commentaires

Je n’ai aucun « amis » de ce genre et n’en désire pas…

Bonjour,
Sans vouloir débattre au sujet du candidat présidentiable, je pense que les réseaux sociaux sont en général un domaine où les individus peuvent s’exprimer, s’exposer et même défouler !
Il y a dans cela plus d’effets pernicieux que positifs.
M’étant inscrit il y a quelques années, j’ai tenu deux mois et j’ai quitté ce domaine tentaculaire ! Même chose pour Twitter en plus bref !!
La liberté d’expression ne doit pas permettre tout et n’importe quoi…

@Antra

Le lien social est plus distendu dans Twitter. Du coup, j’y porte strictement aucun intérêt.

Ah, parce que vous l’aviez rejoind ?…

@E-Gwen

Je suis sur Facebook depuis 2007. Très pratique pour échanger avec des proches !

Vous raisonnez en terme d’impact social et d’audience sur les réseaux sociaux. Mélenchon ou la France Insoumise, c’est un mouvement (bientôt très très populaire, si si) et un groupe parlementaire qui défend une vision du monde (argent / vs / gens) et un programme.

Mr Melenchon est le porte parole du groupe parlementaire, du programme « l’Avenir en Commun » et des 20% qui ont voté pour lui au premier tour de la présidentielle. Il défend le programme à la lettre près, il est cultivé (plus que la moyenne des gens) et c’est ça qui « agace ».

Restez agacés, surtout ne l’écoutez pas en entier sur son blog, ni ne le lisez pas en entier sur son blog, moi (comme beaucoup) j’ai un drapeau et grace à lui, je me suis re-politisé et en cela je l’en remercie. Mr Macron et ses 300 mots de vocabulaire type management, et les autres bonimenteurs FN-UMPS-LREM n’y pourront rien, Mélenchon président en 2022 ? France insoumise après ? Ou Front populaire plus tard (???) Cordialement,

@Stéphane

Mélenchon est d’une grande constance dans son inconstance. Pro-Maastricht. Tontondôlatre. Rocardien. Anti-TCE. Si je puis me permettre une remarque, n’attendez rien de cet homme !

Sans surprise, votre remarque est rejetée :)

Votre phrase est superbe, mais sans arguments je préfère le verbe de Mr Mélenchon.

Cet homme à lui seul à déjà fait beaucoup pour nous (vous comprendrez peut être plus tard), c’est à nous de faire le reste. Mais tant qu’il sera en vie, je lui ferai confiance ! Et s’il se représente une dernière fois à la présidentielle, je revoterai pour lui, pour que avant de partir, il nous file les clés d’une 6eme république et qu’il jette les clé de la 5eme (qui est pourrie).

A++

@Stefane

Je ne savais pas qu’être fan se propageait désormais à la politique. Il est vrai que nous avons perdu Johnny. Ce sentiment d’être orphelin… Après tout, on a les idoles qu’on mérite ! Je vous recommande comme cadeau de Noël le crépuscule des idoles, du grand, très grand Friedrich. ;+)

Bah pour Noël je me contenterai de ce que j’ai, ou plutôt non j’attends avec une certaine impatience mon futur bouquin (OMC, le pouvoir invisible – et De la vertu, de J.L Melenchon).

J’ai aussi commandé un bouquin nagios pour noël, mais là je crains que ça n’intéresse personne…

Je suis pas assez triste pour Johnny, j’aimais bien 2 ou 3 vieilles chansons de lui mais je crains que mon amour pour lui s’arrête la !

Bien cordialement,

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)