Le traitement des métadonnées par Facebook

Contrairement à une idée reçue, Facebook n’a aucun droit de propriété sur les images que vous y téléchargez. « Le contenu et les informations que vous publiez sur Facebook vous appartiennent, et vous pouvez contrôler la façon dont nous partageons votre contenu grâce aux paramètres de confidentialité et des applications. » 

Cela ne vous dispense pas, à l’aide d’un logiciel de type Xnview (le plus simple, gratuit pour les particuliers), d’inscrire les informations relatives au créateur et au copyright dans les métadonnées IPTC de l’image. Bien au contraire !

Éditer les informations IPTC avant d’envoyer l’image sur Facebook !

A partir de Xnview, allez dans le menu Édition -> Méta-données -> Éditer les informations IPTC. En fait, ne remplissez que les zones relatives au Créateur et au Copyright (voir la suite).

donnees-iptc-avant

 Après l’envoi, plus de méta-données sauf le créateur et le copyright !

En enregistrant l’image après l’avoir envoyé sur Facebook, toutes les données IPTC sauf celles relatives à l’auteur et au copyright ont été supprimées !

donnees-iptc-apres

Réseaux sociaux  / IPTC Métadonnées Propriété intellectuelle 

Commentaires

Autre possibilité: ne pas avoir de compte facebook

@ANONYMOUS

Ouais…

« Contrairement à une idée reçue, Facebook n’a aucun droit de propriété sur les images que vous y téléchargez. »
C’est faux !
La mention légale indique que « le contenu et les informations que vous publiez sur Facebook vous (utilisateurs) appartiennent ».
Cela garanti que le contenu qu’on y met nous appartient. Cela ne garanti pas que Facebook ne le possède pas non plus.
Les point 2.1 et 2.2 sont plutôt clairs à ce sujet : « Pour le contenu protégé par les droits de propriété intellectuelle, comme les photos ou vidéos, vous nous donnez spécifiquement la permission suivante, conformément à vos paramètres de confidentialité et des applications : vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation avec Facebook. »

De plus, le point 17 des conditions d’utilisation est également clair à ce sujet :
« Vous acceptez que vos données personnelles soient transférées et traitées aux États-Unis. »
Donc, même si Facebook est bien gentil de ne pas utiliser les informations des ses utilisateurs, le Patriote Act aux U.S donne un accès complet au contenu de tout Facebook à des agences de type NSA et autre. Ce qui est loin d’être mieux !

Conclusion, le problème n’est pas les méta-données des photos mais, comme l’a dis ANONYMOUS, le fait d’avoir un compte Facebook ;)

@Viking

Le fait de transférer un droit d’utilisation à Facebook sur une image ne signifie en rien qu’il en est le propriétaire. Ce que j’affirme est totalement vrai.

@Denis Szalkowski

OK, c’est vrai que le terme employé dans le texte est « utilisation ».
Une question tout à fait innocente me vient alors, qu’elle est la différence entre être propriétaire d’une photo et Facebook qui a le droit d’en faire ce qu’il veut (de la dite photo) ?

Je loue l’appartement dans lequel je vis, je n’en suis pas propriétaire. J’ai un droit d’utilisation de l’appartement, mais limité selon le contrat de location. De la même manière le contrat stipule les droits de mon propriétaire. Dans ce cas précis je discerne bien la différence entre locataire (ou utilisateur) et propriétaire, mais pour une photo, comment ça se passe ?

Du fait du copyright, c’est le droit de la propriété intellectuelle qui s’applique à Facebook comme au reste.

« Lorsque nous recevons une déclaration valide de violation des droits de propriété intellectuelle, nous supprimons ou interdisons l’accès aux matériaux en question. Nous résilions également les comptes des utilisateurs récidivistes. »

Source : https://www.facebook.com/help/399224883474207

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)