#SEO : Facebook peut nuire à votre référencement !

La propriétaire de la chambre d’hôtes où je me trouvais avait, hier matin, envie de me parler. Elle venait de suivre un cours de désinformation, euhhh une formation, sur Facebook encadrée par un gentil petit animateur à l’expérience quelque peu incertaine. Il lui expliqua qu’elle devrait désormais publier ses contenus plus « personnels » dans Facebook plutôt que de le faire sur le site de la chambre d’hôtes. En un mois, le résultat ne se fit pas attendre. Elle quitta la 1re place du classement sur les combinaisons de mots clés qui correspondaient à son activité pour arriver en 4e position sur Google.

La vocation de Facebook n’est pas de vous faire grimper dans les pages des résultats des moteurs de recherche. Pour les marques, une page fan peut servir à piéger les commentateurs toujours prompts à se déverser en bons et mauvais sentiments sur une page qui n’apparaîtra jamais dans le haut des pages de résultat. Accessoirement, Facebook est aussi un lieu qui vous permettra de porter votre indignation – avec celle de Stéphane Hessel – à la connaissance du monde entier.

L’intérêt que vous pouvez avoir à utiliser Facebook est éventuellement d’y publier des liens vers votre site. Ne vous faites aucune illusion quant à leur impact sur le trafic de votre site : il est quasiment nul. Tout le temps que vous y passez, en dehors de discussions de comptoir, n’y sert strictement à rien ! Le mieux en la matière est encore de vous servir de l’application RSS Graffitti qui propulse automatiquement le contenu de vos fils Rss associés à vos sites sur votre profil et vos pages Facebook. Nous ne disposons pas d’un espace de temps à ce point extensible pour nous mobiliser autour d’autant d’insignifiance !

Un trafic entrant de moins de 1% en provenance de Facebook… dans le meilleur des cas ?

Les chiffres que je publie sont issus du site d’une « grosse » collectivité locale. Ils révèlent à partir des statistiques de Google Analytics un trafic entrant de moins de 1%. Ramené au trafic observé à partir des logs Apache, Facebook se retrouverait plus près des 0% ! Sur un autre site où le client s’est fait enfumer par une agence de communication peu scrupuleuse, Google Analytics affiche 1% du trafic issu de Facebook. Sur Dsfc.net, j’arrive à 0.49% !

#SEO : Facebook peut nuire à votre référencement !

Réseaux sociaux  / Consultant SEO Facebook Google Google Analytics Référencement naturel Réseau social Réseaux sociaux SEO SERP 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)