Les zéro-sociaux

C’est beau les réseaux sociaux et Twitter tout particulièrement, surtout quand les twit-terriens oublient de lire ce qu’ils nous retweetent à tour de clics. J’ai longuement hésité avant d’interrompre cet engouement soudain pour tous ces articles que je n’écrirais sans doute  jamais. Je me suis dit qu’il y aurait une grande maladresse à interrompre cette béatification faite de mon vivant.

A moins d’une errreur de ma part, dans le tweet ci-dessous, cette brave dame semble avoir confondu @informatique avec le hashtag #informatique.  Je me demande s’il ne faudrait pas instituer au plus vite un permis d’utiliser les réseaux sociaux.

Les zéro-sociaux

Réseaux sociaux  / Réseaux sociaux 

Commentaires

J’ai beaucoup aimé votre article, c’est clair qu’un permis  » de Twitter  » ou de « Facebooker  » devrait exister.
Pour ma part j’ai fait le choix de continuer d’utiliser les réseaux sociaux mais en choisissant ceux qui à mon sens respectent déjà les utilisateurs. C’est clair qu’ils n’ont pas la même surface d’utilisateurs que Facebook ou Twitter, c’est pour ça que pour moi c’est Framasphere / Facebook et Mastodon / Twitter je trouve qu’on a beaucoup à apprendre du monde du libre et de l’open-source.
Sinon à titre purement informel vous qui luttez si bien contre Google pourquoi conserver une adresse gmail n’y aurait-il pas une contradiction. Au plaisir de vous lire
Hakamori S

@Hakamori

Mon adresse Gmail est une adresse poubelle. Il faut bien que Google me serve à quelque chose, hein. ;+)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)