Jean-Pierre Rouves : l’illusion de l’anonymat sur Internet

Alors que je publiais un article sur la manière de connaître à partir d’un tweet le client Twitter utilisé, l’internaute concerné, un certain @KewlcatFr (mort dans la vraie vie depuis 2006), m’a balancé deux commentaires restés dans le bac à sable à partir de la même adresse Ip, récupérée dans WordPress. Il s’appellerait Jean-Pierre Rouves !!! Eh bien, figurez-vous que Jean-Pierre Rouves n’existe pas. Ça vous étonne ? C’est en fait une contraction de Jean-Paul Rouve et de Jean-Pierre Rives.

Tous ces logs !

A partir de l’adresse Ip, dans les logs Apache, vous pouvez notamment identifier l’emplacement de connexion, ainsi que le périphérique, le système d’exploitation et le navigateur utilisés. Malgré le RGPD qui ne couvre pas les enquêtes de police et de justice, l’anonymat n’est qu’une illusion. Il y a vos connexions Internet consignées par votre opérateur Orange ou autre, les logs des sites auxquels vous vous connectez, les obligations légales des hébergeurs comme OVH. C’est peut-être un peu plus compliqué pour Twitter et Gmail. Ils sont tenus au respect des lois françaises et ne doivent pas constituer d’entraves à la manifestation de la vérité.

Jean-Pierre Rouves : l'illusion de l'anonymat

Réseaux sociaux  / Wordpress 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)