Facebook et la police de la pensée

Hier, Grégoire a poussé une brève extrêmement drôle du Gorafi, sur son mur Facebook. Et j’ai eu droit à deux encarts émanant respectivement des journaux Le Monde et 20 minutes, pour m’indiquer que le Gorafi animé par Pablo Mira était en fait un journal parodique. Je pense que personne n’a eu besoin d’eux pour nous l’expliquer !

Ces encarts s’inscrivent dans le cadre plus général d’une véritable police de la pensée dans les réseaux sociaux et de tout ce tintamarre contre les fake news.

Facebook et la police de la pensée

Suppression de vos murs des encarts « Media de vérification »

J’ai trouvé comment faire disparaître ces encarts, en ajoutant cette règle personnalisée à mon AdBlock Plus :

##div[data-ft="*"]

Réseaux sociaux  / Réseaux sociaux 

Commentaires

Pas d’accord avec toi : il y a quelques temps déjà, j’étais tombé je ne sais plus comment sur un article de NordPresse.be plutôt bien foutu (Gorafi belge).

J’ai eu le reflexe de vérifier, mais tout le monde ne l’a pas. Et je ne connais pas tous les sites parodiques belges, quebecois ou autres francophones !

On pourrait se dire : il faut vérifier. Quand une news passe, Ok. Mais quand cette abomination de fil d’actualités FB t’en déverse à la pelle et que tu les regardes (t’avais qu’à pas les regarder en même temps…) bref cette info n’est pas inutile.

Il y a aussi eu ce cas d’un média étranger qui avait repris une news (du Gorafi?) et l’avait traduit tout au premier degré sans avertissement car le rédacteur n’avait pas compris qu’il s’agissait d’une parodie. Bref ça se défend..

Après, la question plus générique de « qui peut dire si cette info est vraie ? » est trop vaste pour être discutée ici…

@Jarno

J’ai cette tendance à croire que les gens, majoritairement, ne sont pas des abrutis. Tout est question de temps. Et nous finissons tous par apprendre.

Cette police de la pensée a amené Google à retirer tous les sites de la gauche américaine de Google Actualités. Avec ce type de pratiques, on est jamais très loin d’une nouvelle forme de censure.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)