Diaspora et Mastodon, avatars de l’enfermement communautaire ?

Je prolonge ma discussion avec Cyrille sur ce que je pense réellement de Mastodon et Diaspora. Mais, avant de vous révéler mon point de vue dont vous n’avez rien à faire peut-être, je voudrais vous présenter quelques chiffres :

  Mastodon Twitter Diaspora Facebook
01/01/2017 > 1 million      
13/08/2018   >335 millions    
03/08/2019     > 3 millions  
30/06/2019       > 2414 millions

Mastodon

Diaspora et Mastodon, avatars de l'enfermement communautaire ?La structure décentralisée de ce pseudo-Twitter empêche toute recherche globale sur toutes les instances. Du coup, vous ne pourrez jamais suivre des conversations concernant vos publications, sauf à aller traîner dans votre outil de mesure d’audience pour y capter quelques backlinks. Au chaud, entre eux, à l’abri des regards, les gugusses qui populent les instances Mastodon s’en donnent à coeur joie et passent leur temps à commenter la vie des autres, étrillant la terre entière.

Pour savoir ce qui se dit dans les instances principales, vous pouvez utiliser Google pour rechercher notamment dans :

Diaspora

Diaspora souffre des mêmes vicissitudes que Mastodon. Son fonctionnement décentralisé nous empêche de disposer d’outils de recherche globale. Il faut, une fois de plus, passer par Google.

Errare humanum est

A la lecture des commentaires dont j’ai fait l’objet dans Diaspora, j’ai compris à quel point je me suis fourvoyé à publier mes billets dans le Journal du Hacker. Je n’aurais jamais dû y foutre les pieds. Mes billets de blogs ont drainé tout une armée de frustrés, de types égarés dans une vision libertarienne et communautariste du logiciel libre. Et puis, il y a les autres. Majoritaires. Positifs. Tâchons d’éviter de généraliser à partir des propos de quelques abrutis notoires.

Je dois désormais repenser ma stratégie en matière de réseaux sociaux. Cette journée démarrée à 3 h du matin m’aura permis de faire le point et d’avoir les idées plus claires. Il m’est difficile de faire une croix sur ces deux réseaux sociaux.

Réseaux sociaux  / Communautarisme