Trafic : de l’art de se tirer une balle dans le pied !

A l’occasion de la mise en œuvre d’un agrégateur d’actualités sur la Haute-Normandie, je me suis aperçu du choix bien curieux des responsables techniques du site d’information 76actu. A l’heure où je publie ce billet, le portail d’informations semble privilégier les réseaux sociaux – et notamment Twitter et Facebook – au détriment du fil RSS de son site institutionnel.

Les accès au fil RSS d’un site font partie à part entière des statistiques d’audience et de trafic. De nombreux internautes agrègent les contenus de sites. Ils n’accèdent aux sites que par ce moyen. En faisant le choix de propulser d’abord l’information dans les réseaux sociaux, les responsables des sites font donc le curieux choix d’augmenter l’audience de Twitter ou de Facebook au détriment du trafic de leur propre site !!! Ils agissent alors comme des apporteurs de contenu et de trafic pour les réseaux sociaux. Le gain de trafic issu des  réseaux sociaux ne peut pas compenser la perte issue de la lecture des contenus publiés via les fils RSS qui sont répliqués et redondés sur d’autres supports indépendants de 76actu !!!

Les copies d’écran ci-dessous ont été réalisées à 9 h 12.

76actu via Twitter

L’information la plus fraîche est publiée sur Twitter.

76actu sur Twitter

76actu sur Facebook

Elle est redondée sur Facebook avec un décalage d’une heure.

76actu sur Facebook

Le fil RSS de 76actu

L’information est publiée dans les brèves aussitôt. Or les brèves n’apparaissent pas  dans le fil RSS du site. Errare humanum est…

Le fil RSS du site 76actu

Un petit mot sur Google+

Du fait  de l’impossibilité d’y propulser l’information de manière automatique, les posts publiés sur Google+ ne présentent pas la même fraîcheur que ses concurrents.

Référencement  / 76actu Haute-Normandie Référencement naturel SEO Web Analytics 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)