#SEO : pourquoi Buzzea ?

La vitesse à laquelle les dirigeants de Buzzea ont décidé de plier leurs gaules semble indiquer qu’il n’entendait pas contester la pénalité décrétée par Google et Matt Cutts. En lisant leur communiqué, ils recommandent aux blogueurs – pénalisés par effet ricochet – de passer leurs liens en nofollow pour conserver leur PageRank. D’autres comme eBuzzing déjà lourdement impacté, Teliad ou BuzzParadise ne tarderont pas à connaître la même destinée que Buzzea. Or, à lire les portails sur l’informatique qui passent le temps à sponsoriser leurs annonceurs par des articles aussi creux qu’insipides, on se dit que les choix de Google semblent très sélectifs. Pour exister, Google a besoin de nos contenus ! Et il se donne le droit d’en faire ce qu’il en veut.

Depuis le mois de novembre 2012, je m’étais désinscrit  des classements Wikio devenus eBuzzing. J’ai aujourd’hui désinscrit également mes blogs de la plate-forme BlogBang. Je vous invite à en faire de même. Je vous invite à passer tous vos liens en nofollow dans vos parutions. C’est ce que j’essaie de faire systématiquement depuis de nombreuses années pour ne pas être pénalisé. A force de pénalités, Google rétrécit le champ des actions qui nous permettaient de ranker nos sites. Et, en dehors du SMO (Social Media Optimization), il nous reste bien peu de choses assurément !

Alors, merci Google !

Nous nous faisons des tas de fausses idées sur le poids que représente Google dans l’accès à nos sites. J’ai déjà eu ici l’occasion d’en parler en large et en travers. Nous apprenons au fur et à mesure du temps qui passe à faire sans Google. Et c’est le plus grand service que le géant de la recherche sur Internet puisse nous faire !

buzzea-a-vendre

Référencement  / Articles sponsorisés Blogosphère Consultant SEO SEO Wikio