Dégooglisons Internet… avec Chromium et Google Chrome ???

Le libriste français, c’est cette bien curieuse personne qui est capable de soutenir l’initiative de Framasoft sur la nécessaire dégooglisation de l’Internet et de faire de la retape pour Chromium parce qu’il s’agit d’un projet Open Source ! C’est un peu comme si un Français s’engageait dans la milice de Laval et de Pétain en 1940 pour libérer la France de ses occupants. ;+) Je me demande si je ne suis pas déjà arrivé au point Godwin.

Chromium : un attrape-nigaud !

Il suffit d’aller sur le site du projet Chromium pour comprendre que le projet Open Source est avant tout un bel attrape-nigaud. Pas un seul lien de téléchargement vers Chromium. Le seul lien affiché sur le site du projet  est Download Google Chrome ! Autrement dit, Google se sert de Chromium pour faire la promotion de Chrome.

Chromium : un attrape-nigaud !

Des publicités sur Google Chrome dans les pages de recherche sur Chromium

Compte tenu de la proximité phonétique entre les mots Chrome et Chromium, il y a bien peu de chances que Madame Michu, conseillée par notre libriste en herbe, se retrouve avec le navigateur Open Source installé sur sa machine. Au final, l’alter-libriste, soucieux de prêcher la bonne parole, aura amené les utilisateurs qu’il connaît à utiliser Google Chrome à l’insu de son plein gré. Bien vu.

Mais il y a bien pire. En faisant la recherche sur « Télécharger Chromium », je suis tombé sur une publicité pour Google Chrome dans les pages de recherche du moteur Google.

Des publicités sur Google Chrome dans les pages de recherche sur Chromium

C’est également vérifiable sur Bing !

Des publicités sur Google Chrome dans les pages de recherche sur Chromium

Google et Bing Suggest plébiscitent Chrome !

Pour vous rendre compte de cette supercherie marketing qu’est Chromium, il suffit de commencer à taper « Télécharger Chrom…« . Google Suggest vous propose alors Chrome au lieu de Chromium ! Vous me direz : « C’est l’expérience utilisateur ! »

Google et Bing Suggest plébiscitent Chrome !

Google Trends, pour mieux comprendre la réalité

En allant sur Google Trends, j’ai pu vérifier toute la réalité et la relativité de l’engouement pour Chromium, sachant que le chrome appartient au tableau périodique des éléments ! Il faudrait être particulièrement de mauvaise foi pour ne pas reconnaître la réalité : 1 Chromium pour 16 Google Chrome… au moins.

Google Trends, pour mieux comprendre la réalité

Qui sont les développeurs de Chromium ?

Malgré mes recherches insistantes, je ne suis pas parvenu à trouver la liste exhaustive de ces braves gens qui contribuent à Chromium. Et rien sur leur pédigrée ! Ce doit être ma complication à comprendre la langue anglaise. ;+)

Opera, Vivaldi, SRWare Iron : la mauvaise idée !

Opera, Vivaldi et SRWare Iron sont trois navigateurs fondés sur le code Chromium fourni par Google et qui embarquent la fonctionnalité de synchronisation de vos informations confidentielles dans le cloud de Google.

Navigateurs  / Chromium Google Chrome Open Source Vivaldi