Moteurs de recherche à technologie propre

Moteurs de recherche à technologie propreNous parlons souvent des moteurs de recherche Google et Bing qui disposent de leur propre technologie. Il y en a quelques autres. Et c’est, à partir de la liste des user agents extraite des logs du serveur Apache qui héberge ce site, que j’ai établi la liste de moteurs de recherche ci-dessous.

La liste des moteurs de recherche ci-dessous devrait vous permettre de mieux référencer votre site Web.

1. Les moteurs français

Avec Le Moteur, Exalead, la France est un des rares pays du monde, qui disposent de plusieurs moteurs de recherche. Or Google représente plus de 90% des requêtes effectuées par les internautes français. Si je n’ai pas parlé de Qwant, c’est que ce moteur utilise encore les résultats fournis par Bing.

A. Exalead

A l’heure où j’écris ce billet, Exalead est en erreur 500 ! Vous pouvez ajouter votre site à l’index Du moteur français à partir de ce lien.

B. Qwant

D’après son éditeur, Qwant serait en train de s’affranchir de Bing par l’adjonction d’une sorte de filtre sur les résultats fournis par Microsoft. J’attire votre attention sur la version Qwant Junior, parfaitement adaptée pour vos enfants.

Qwant Junior

2. L’américain Open Source Gigablast

L’ajout d’adresse a été temporairement désactivé sur Gigablast.

Le moteur de recherche Open Source Gigablast

3. Les européens

A. L’anglais Mojeek

Le moteur de recherche anglais Moojek

B. L’italien Istella

Le moteur de recherche italien Istella de Tiscali

B. Le tchèque Seznam

Ne négligez pas de vous référencer sur Seznam.

Le moteur de recherche tchèque Seznam

4. Les russes

A. Yandex

Yandex, à l’image de Google et Bing, dispose de ses outils pour Webmaster, en anglais.

Le moteur de recherche russe Yandex

B. Mail.ru

L’ajout de votre site n’est pas facile à faire sur Mail.ru.

Le moteur de recherche russe Mail.ru

5. Les chinois

A. Le chinois Baidu

J’étais parvenu très difficilement à enregistrer mon site sur Baidu.

Le moteur de recherche chinois Baidu

B. Sogou

Le moteur de recherche chinois Sogou

C. Chinaso

Le moteur de recherche chinois Chinaso

6. Les coréens

A. Naver

Même avec Google Translate, c’est compliqué d’ajouter votre site à Naver.

Le moteur de recherche coréen Naver

B. Le Coréen Daum

Le moteur de recherche coréen Daum

7. Les autres asiatiques

Signalons le Japonais Goo.

Le moteur de recherche japonais Goo

Billet initialement publié le 7 février 2016

Moteurs de recherche  / Formateur Veille stratégique et concurrentielle