DuckDuckGo soumis aux lois américaines !

DuckDuckGo est édité par une société de droit américain, créée par Gabriel Weinberg. A ce titre, elle est soumise aux lois américaines, au Patriot Act et à l’amendement de 2008 à la loi FISA qui a permis l’institution de PRISM.

De quoi s’agit-il ?

Alors que la NSA avait mis en œuvre dès le milieu des années 1990 un gigantesque programme de surveillance de télécommunications, les Etats-Unis ont dû s’adapter aux nouveaux usages et notamment à la systématisation des technologies de chiffrement dans les échanges numériques. Il devient très difficile en temps réel de décoder des milliards de message. Le DPI généralisé  est un discours qui s’adresse aux faibles d’esprit !  La modification de la loi FISA en 2008 prend acte de cette évolution en autorisant les autorités fédérales américaines à prendre les données stockées par des sociétés de droit américain, comme Cisco, Microsoft, IBM, Oracle, Google, Facebook, Twitter. Les Etats-Unis dominent le monde !

A quel titre donc Gabriel Weinberg et DuckDuckGo pourrait s’extraire du contexte législatif américain sachant que le siège social de la société est basée à Valley Forge dans l’état de Pennsylvanie aux Etats-Unis ?

Startpage : du Google sans Google et sans PRISM

Concernant Startpage, les choses sont totalement différentes. Détenue par Sufboard Holdings B.V., la société est basée à Amsterdam. Il s’agit d’une entreprise hollandaise qui reçut en 2008 le prix du label européen de la protection de la confidentialité (European Privacy Seal) décerné par l’autorité de certification Europrise. Startpage ne consigne aucune donnée personnelle à partir des recherches que vous y effectuez.

Il ne faudrait pas oublier que la France possède deux excellents moteurs de recherche avec Lemoteur.fr d’Orange et Exalead de Dassault Systèmes.

Recherche Dsfc sur Startpage

Moteurs  / Echelon FISA FISAA Ixquick Patriot Act PRISM Startpage 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)