Loi Dadvsi : le fiasco total pour RDDV !

Loi Dadvsi : le fiasco total pour RDDV !Passée aux forceps en fin d’année 2006, la loi Dadvsi ne semble pas applicable. La Fnac et Virgin – les principaux lobbyistes de la loi Dadvsi – vendent de la musique sans aucune gestion des DRM. Au passage, la question est de savoir si cette volonté de simplifier la diffusion de musique payante est bien conforme à la loi. Au final, cette loi n’aura servi que les intérêts des éditeurs et des constructeurs de matériel nomade pour verrouiller leurs propres systèmes.

Aujourd’hui, les majors réfléchissent à la mise en œuvre de la licence globale. Les vrais profiteurs du téléchargement illicite sont, en fait, les fournisseurs d’accès qui, sans le dire, encouragent cette pratique devenue un sport national dans notre pays. Je pense notamment à l’accès aux forums Usenet qui permettent aux abonnés Adsl de Free de télécharger les films et autres Dvd.

La loi en l’état est caduque. Toute cette production législative n’a servi à rien. Je croyais pourtant que RDDV appartenait à un gouvernement soucieux de rationaliser les dépenses de l’état.

Annexes : à lire Sur Zdnet -> DRM de merde

Juridique  / Droit d'auteur Loi DADVSI 

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)